Sauvenière - Grand-Leez remporte les Jeux inter-villages 2018

Pour cette 43e édition, comme en 2016, c’est Grand-Leez qui inscrit son nom au palmarès des vainqueurs. Nous avons rencontré un des capitaines de cette équipe victorieuse. Valentin Puissant est le président du Club des Jeunes et capitaine de l’équipe avec Camille Baquet et Valentine Hérion. Il ne boude pas son plaisir: «Nous avons été constants tout au long des épreuves. Nous avions des responsables d’équipes hyper impliqués, soudés et solides. Le vendredi, on était 2e au classement général mais c’est le samedi qu’on a fait fort en remportant trois jeux: le jeu du matin, le spectacle des ados et celui des kids. »

L’épreuve des chars du dimanche est une épreuve emblématique de ces jeux. « Nous avons décroché une deuxième place avec notre char La Belle et la Bête mais c’est Saint-Denis qui a remporté la première place de cette épreuve avec son char Le Seigneur des Anneaux. » La fête de la victoire a atteint son paroxysme le lundi, lors de la qualification des Diables Rouges en quart de finale de la coupe du monde. « On était très nombreux dans la cour de l’école et on a fait une super fête. Il y avait un monde de fous.»

Au terme de cette 43e édition de JIVs et une victoire, le capitaine Valentin se dit déjà prêt à rempiler l’an prochain. Ces jeux demandent à ces jeunes gens et à toutes les équipes énormément d’investissement pendant des mois. Cependant, Le capitaine en ressort plus motivé encore: «C’était super! Mes meilleurs jeux! »

Bravo aux Grand-Leeziens mais aussi à tous les autres participants pour le fair-play. Ils n’ont pas démérité. Cette 43e édition fut un grand cru.

Une édition 2018 royale

Ce fut même une édition «royale», comme son thème l’annonçait! Royale grâce une météo plus que favorable, une ambiance au top et des spectacles toujours grandioses. Le comité Sauvenière, après sept ans d’absence, n’avait pas perdu la main. Une organisation sans doute plus stricte que les années précédentes, où les mots d’ordre étaient simplicité et efficacité. Les organisateurs de Sauvenière tiennent à remercier en premier lieu les nombreux sponsors sans qui il n’aurait pas été possible de financer toutes ces infrastructures mais aussi les nombreux bénévoles (venus de tous les villages participants et d’ailleurs) nécessaires au fonctionnement d’une telle «machine».

Après autant d’efforts, Sauvenière va se reposer un peu et passer la main à son voisin de Grand-Leez qui va reprendre le flambeau en 2019, suite à sa victoire. Sauvenière vous fixe donc rendez-vous dans quelques années…

V.L. & D.C. - équipe de rédaction

Autres actualités à Sauvenière

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Sauvenière