Sambreville - Monica a créé un refuge pour animaux

L’ASBL «Inni» est un refuge créé il y a un an à Moignelée par Monica Barragan. Sensible à la cause animale depuis toujours, elle recueille pour l’instant des chats d’un peu partout en Belgique. Elle aimerait l’agrandir pour accueillir d’autres animaux.

Il y a environ un an, Monica Barragan, originaire de Sambreville et vivant à Bruxelles, a décidé d’ouvrir un refuge, appelé «Inni», afin de venir en aide aux animaux.

Depuis qu’elle est enfant, la jeune femme de 27 ans est sensible au bien-être des animaux. «Depuis toujours, j’ai envie de les aider. C’est très gai de les guérir et de les voir s’épanouir. L’objectif est de leur offrir une meilleure vie après la misère qu’ils ont vécue. «Inni» signifie à l’intérieur en islandais. C’est ce qu’on souhaite aux animaux, d’avoir un foyer.»

Diplômée d’un master en cinéma d’animation, la jeune femme a ensuite suivi une formation pour devenir assistante vétérinaire. Elle a aussi travaillé durant trois ans dans différents refuges.

Inni est le premier refuge de Sambreville. Il est situé rue Fond des Rys 16, à Moignelée. C’est d’ailleurs l’un des seuls de la région. Les plus proches se situant à Floriffoux ou à Dinant. Pour l’instant, Inni ne possède qu’un agrément provisoire. Des enclos doivent être construits pour que le refuge puisse avoir l’agrément définitif d’ici quelques jours.

Les animaux hébergés au sein du refuge viennent d’un peu partout en Belgique. «Parfois, moi ou les bénévoles les trouvons ou bien on réagit à un appel sur Facebook ou autre. Les animaux sont soignés et ensuite, le refuge tente de leur trouver une nouvelle famille aimante.»

Monica gère son petit refuge à temps plein. «Je me suis dit qu’il grandirait plus vite si je ne me consacrais qu’à ça. Mais je ne peux pas encore en vivre. On m’a dit que pour qu’un refuge ait assez de fonds pour aider les animaux, il faut trois ans.»

Au marché Vegan de Namur

La Sambrevilloise devra s’armer de patience pour concrétiser pleinement son projet. Mais en un an, le refuge a déjà pu aider une quarantaine de chats. Pour le financer, elle construit des paniers pour animaux réalisées avec des palettes de bois. Elle fabrique également d’autres objets, dont des pendentifs et des t-shirts, qu’elle met en vente sur le site internet. Elle participe également à divers événements. «Nous avons lancé notre magasin en ligne dans une démarche écologique. Toutes les ventes de ces produits faits main en bois de récupération permettent de faire plaisir à son animal de compagnie tout en limitant son empreinte écologique sur la planète. On récolte aussi des fonds grâce à des événements. On bénéficie aussi de l’aide d’autres personnes. Récemment, «The Vegan Bakery» a cuisiné des pâtisseries pour nous aider.»

Lorsque son refuge, qui ne peut accueillir que huit chats, affiche complet, elle se tourne vers des familles d’accueil. Ces dernières hébergent un ou plusieurs chats en attendant qu’ils trouvent un adoptant.

Elle collabore donc avec une dizaine de bénévoles.

Mais Monica a pour ambition de créer un refuge plus grand dans les alentours de Sambreville toujours. Elle pourra ainsi recueillir plus d’animaux.

Le 14 mai , Inni participera au Marché 100% Vegan de Namur, qui aura lieu à Wépion. «En juin, on organisera un concert à Louvain au profit d’Inni. Il y aura également de quoi manger et boire.»

Pour l’aider à concrétiser son projet, vous pouvez soutenir Inni via la plateforme de financement participatif «Tipeee» en allant sur www.tipeee.com/inni.

NG - équipe de rédaction

Autres actualités à Sambreville

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Sambreville