Saint-Nicolas - Bon appétit les petits!

Emilie Boulanger, diététicienne à l’initiative du projet, explique comment est né ce projet: «Il y a un an, une petite fille d’à peine 3 ans m’a marquée. Elle ne voulait plus rien manger ni boire. Elle pleurait lorsque je suis venue dans sa chambre pour une prise en charge diététique. Le médecin lui expliquait qu’il allait devoir lui placer une sonde naso-gastrique si elle ne mangeait pas. Je l’ai alors emmenée dans notre cuisine pour lui préparer un milkshake qu’elle a finalement bien voulu boire. C’est par le jeu qu’elle a recommencé à manger et que l’appétit lui est revenu. Il faut avouer qu’il n’est pas évident de demander à ces loulous de manger ni même de parler simplement de nourriture quand ils ont été malades quelques heures auparavant à cause des traitements. L’important pour moi est d’établir un lien de confiance avec eux.» Permettre aux petits malades de cuisiner ce qu’ils aiment tout en s’amusant stimule leur envie de manger. « C’est souvent le déclencheur pour se remettre à manger. De plus, les autoriser à sortir de la chambre et confectionner les repas qu’ils peuvent et aiment manger, fait toute la différence ».

Lutter contre la dénutrition

L’objectif de la cuisine mobile est de lutter contre la dénutrition régulièrement observée chez les patients des services d’oncologies. En plus des traitements qui souvent les rendent malades, les petits bouts doivent respecter un régime alimentaire strict. Le fait de réaliser les repas à l’hôpital, permet au personnel de contrôler les aliments et le matériel tout en proposant aux loulous de déguster des repas «comme à la maison».

Du côté des parents participer à cette activité avec leurs enfants, c’est une manière de retrouver une vie de famille dans les murs de la clinique.

Ce projet a un coût!

« Ce projet n’aurait pas vu le jour sans la participation financière de Belfius Foundation dans le cadre du projet «Colour Your Hospital». De plus, le fait que les travaux ont été conçus et réalisés par le service technique de la clinique, a permis des économies substantielles grâce auxquelles j’ai pu acheter plein de matériel pour la cuisine », détaille Emilie.

« Lorsque nous serons au Mont Légia, j’aimerais que la cuisine mobile serve à d’autres sections de l’hôpital et que l’on permette aux malades de manger en groupe au moment où ils en ont envie car cela aussi, ça stimule l’appétit quel que soit l’âge des patients. On l’oublie souvent mais manger fait également partie du traitement. Je le rappelle encore une fois mais la confiance que les malades m’accordent est primordiale. Se nourrir ne doit pas être une pénitence ».

Page FB: chc liège

Emilie Boulanger 0498 80 06 02

Babou - équipe de rédaction

Autres actualités à Saint-Nicolas

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Saint-Nicolas