Retinne - Un coup de foudre à l’Inno

C’est aux heures de table qu’ils ont formé leurs projets. Le 8 avril 1967, ils s’épousaient à Liège et sont toujours heureux de l’avoir fait.

Partis coopérer au Rwanda avec une communauté polonaise qui s’occupe d’enfants abandonnés, ils en ont adopté deux qui leur ont donné ensuite un petit-fils. Né à Colombelles en France, Monsieur a fait ses études moyennes à Bethune, puis a travaillé à l’Inno de Bruxelles dans les bureaux, puis à la mécanographie. Il vient ensuite travailler dans une laiterie du Pays de Herve, puis est réengagé à l’Inno de Liège. Il y sera vendeur pendant dix-sept ans. Le 19 février 1983, il est nommé diacre après 4 ans d’études et est appelé par Monseigneur Van Zuylen pour s’occuper de la bibliothèque diocésaine. Il travaille également en paroisse. Le parcours de Madame est plus facile à raconter. Après ses primaires, elle innove un mi-temps entre ‘58 et ‘60 en allant à l’école le matin et en travaillant l’après-midi à la Coopérative de Droixhe. En 1960, elle y devient vendeuse et, en 1966, est engagée à l’Inno. La boucle est bouclée, leur histoire commune pouvait commencer pour le meilleur. Leurs loisirs sont calmes; artiste dans l’âme, Madame pratique la peinture à l’huile sur bois à l’ancienne, mais aussi le dessin et l’aquarelle. Monsieur rend service, notamment comme animateur, à la Maison de Repos de Blegny. Tous deux aiment jardiner et apprécient surtout les roses. Bonne continuation, Madame et Monsieur Folkowski, et toutes nos félicitations.

F. Bovy - équipe de rédaction

Autres actualités à Retinne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Retinne