Remicourt - L’incroyable «emballage» de l’ancienne gare

Propriété du CPAS, l’ancienne gare connaît une nouvelle vie puisque les lieux abritent un magasin et cinq logements. En réalisant des travaux, l’action sociale entend rendre au bâtiment son apparence d’antan.

La façade vieillit et le chantier débute: «Nous procédons à une importante rénovation de la façade. Après l’avoir déjointoyée et rejointoyée, il faut l’aérogommer et l’hydrofuger», annonce Ayla Sari, la directrice générale du CPAS remicourtois. Ces étapes doivent rendre à la façade de l’ancienne gare sa couleur initiale «plutôt rouge, comme les briques de l’administration communale», précise-t-elle. Le sablage risque de causer de la poussière dans les parages: «La commune empêche momentanément le stationnement devant la commune, tout comme nous invitons les personnes qui vivent dans l’initiative locale d’accueil à fermer les fenêtres des appartements qu’ils occupent. Nous protégeons aussi les bâtiments pour éviter tout problème.»

un futur logement d’urgence

Le CPAS espère finir les travaux avant l’été et le début des congés du bâtiment, mais tout dépend de la météo: «Ce chantier doit durer deux mois et le coût de ces travaux s’élève à 65.000 euros, sur fonds propres. Nous rénovons la façade, ainsi qu’une partie de la toiture et les corniches. On change aussi le roofing du toit», indique Ayla Sari.

Si une partie des bâtiments abrite cinq ILA, le CPAS prévoit le futur aménagement d’un logement d’urgence. «Nous réalisons les plans afin de répondre à un appel à projet pour obtenir des subsides, car Remicourt ne compte aucun logement d’urgence pour l’instant», détaille la directrice de l’action sociale.

Le magasin reste ouvert

Le chantier n’empêche toutefois pas le magasin installé dans la gare d’ouvrir ses portes comme d’habitude. «Les Chiffond’elles» fonctionne normalement et reste accessible le lundi (12h30-16h30) et du mardi au samedi (9h-12h et 12h30-16h30). «L’échafaudage récemment mis en place laisse entrevoir un accès aux différents bâtiments», conclut Ayla Sari.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Remicourt

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Remicourt