Rebecq - Le monde de l’étrange s’ouvre à vous

Marc Venchiarutti, Digital Redness et David P., si c’est trois noms ne vous disent rien, il est presque temps de prendre la direction du Moulin d’Arenberg, à Rebecq. Le Centre culturel propose une exposition inédite en unissant trois artistes aux univers parallèles. « Je ne suis pas un grand fan des regroupements d’artistes », reconnaît Steve Cerisier, le directeur du Centre. « Mais, je dois bien avouer que ces trois créateurs réunis vont faire naître une exposition totalement hors du commun. Nous connaissions Marc Venchiarutti. C’est lui qui nous a soufflé ce concept. J’ai pu voir ces trois artistes collaborer. Le travail a été remarquablement pensé dès le départ. Nos visiteurs seront étonnés. »

Le magnifique Moulin d’Arenberg va prendre un ton sombre, engagé et très obscur durant quelques semaines. «La scénographie est parfaitement réfléchie et la mise en scène intrigante. A Rebecq, nous avons pour coutume d’exposer des artistes qui nous touchent. Je peux vous assurer que le public sera interpellé par les œuvres, il sera amené à se questionner. La plus-value vient aussi du fait que ces trois artistes ont des techniques d’expressions différentes. David P. axe son travail sur le dessin, Marc Venchiarutti réalise des photos et Digital Redness est porté sur l’art numérique. Le cocktail est détonant ! »

Il ne reste plus qu’à découvrir ces trois artistes. Marc Venchiarutti a transité longuement par le cinéma avant de revenir à sa passion : la photographie. Les deux mélangés avec une touche très créative au niveau de l’horreur donnent les frissons. Digital Redness transporte ses admirateurs dans un monde onirique où le public succombe à l’attrait d’une expression frondeuse, d’un visage malicieux, d’un regard qui fixe,… Sa fascination pour les visages provocants, les regards profonds, les bouches lascives, les expressions énigmatiques ne peut se nier. Elle se perd avec aisance dans le gros plan d’un œil, le rendant tantôt doux, tantôt félin, tantôt diabolique. Enfin, en véritable touche-à-tout, David P. fait naître sous son pinceau frénétique une infinité de tableaux trempant son imagination bouillonnante, tantôt dans le rouge sang tantôt dans l’encre des ténèbres.

Du 10/6 au 2/7 au Moulin d’Arenberg entre le 10 juin et le 2 juillet ! Site ? www.rebecqculture.be

Massimo Di Emidio - équipe de rédaction

Autres actualités à Rebecq

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Rebecq