Rance - Vivre en autonomie grâce au potager

Entraide et Fraternité mène des actions au niveau international, mais aussi au niveau local, chez nous… Un exemple ? sur la Thudinie. Ici (et plus particulièrement au départ de Sivry), le personnage emblématique d’Entraide et Fraternité (E&F pour les initiés !), c’est Marie-France. Active dans son rôle de bénévole depuis des années, elle est accompagnée par d’autres bénévoles dans cette Locale d’E&F.

Elle explique : « Deux fois par an, nous proposons une solidarité financière avec des projets de développement, tant ici (lutte contre l'exclusion sociale, lors de l'Avent) que « là bas », au niveau international (soutien aux initiatives, lors du Carême). Mais l'ONG fait bien plus que cela ! Depuis trois ans, notre groupe de Thudinie propose des actions d'éducation permanente, pour et par la proximité, à un maximum de citoyennes et citoyens. En ce début d’année, un projet démarre… Il est axé sur l’autonomie alimentaire, au travers de la culture d’un potager privé ou communautaire ».

Une solution face à la crise ?

Elle répond : « C’est en tout cas une manière de garder la maîtrise sur son alimentation et celle de sa famille, tout en favorisant les circuits-courts locaux organisés par les producteurs pour compléter le panier. C’est pour en apprendre plus que nous organisons une après-midi de rencontre le 17 mars (de 14 à 17h). Pour entrer dans le sujet, nous nous baladerons à Rance afin de découvrir l’habitat, au temps de l’exploitation du marbre, tant pour les ouvriers que pour les patrons. Cela permettra d’entrevoir la manière qu’on avait, à l’époque, de développer et entretenir une relative autonomie alimentaire. Nous ferons ainsi le pas jusqu’à aujourd’hui et aux jardins communautaires, géré par les collèges communaux successifs et avec le plan de cohésion sociale.»

Le jardin communautaire de Rance, créé en 2015, répond à des besoins actuels. Les participants le visiterons et apprendront son fonctionnement, en compagnie de l’animatrice du jardin.

Une rencontre sera aussi organisée avec l’animateur d’un jardin collectif situé à Charleroi, en zone urbaine, et la responsable de potagers familiaux venue du Congo. L’occasion de reprendre notre alimentation en main…

« Cultiver son jardin : une réponse à la crise ? », 17 mars à partir de 14 h, Castel des Roses à Rance (grand’rue, 132), accès gratuit mais inscription souhaitée - Infos complémentaires et inscriptions auprès de Marie-France Tierny au 0473 25 80 55 ou par courriel à jmftiernyfauche@gmail.com

CaT - équipe de rédaction

Autres actualités à Rance

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Rance