Profondeville - Jean-Pierre Baily quitte le navire

L ’ancien bourgmestre et conseiller communal Jean-Pierre Baily a fait ses adieux au conseil, tout en affirmant qu’il soutiendra sa formation politique. Celui qui a été échevin, bourgmestre pour terminer comme conseiller communal, estime qu’il a passé suffisamment de temps sur le terrain. « Tout en quittant la table du conseil, je serai un soutien de ma formation, surtout au moment des élections».

Il sera remplacé par Patrick Vicqueray à qui il a expliqué que le rôle le plus ingrat est celui de conseiller de la majorité. Il s’est dit heureux de la convivialité et du respect mutuel autour de la table, rappelant qu’il a toujours voulu écouter les groupes minoritaires, en tout cas ne pas limiter leur temps de parole.

Le bourgmestre Luc Delire a rappelé le parcours de Jean-Pierre Baily, dont les parents tenaient le café du village. Son père a été bourgmestre de Rivière. Ses parents ont été fiers de leur fils qui a fait l’université, en médecine. Il est toujours resté un homme de la terre, utilisant volontiers le wallon. Il a épousé Françoise. Le couple a eu deux garçons et une fille. Luc Delire a insisté sur son pragmatisme, son dynamisme et son intelligence.

François Piette, pour PEPS, a insisté sur l’importance que l’ancien bourgmestre donne aux relations humaines et reconnaît avoir pu travailler dans la confiance. Le socialiste Fabrice Leturcq aime la manière de travailler de Jean-Pierre Baily, toujours avec bonhomie et convivialité. Pour l’écolo Sophie Dardenne, si Jean-Pierre poussait une gueulante, c’était en cercle fermé, pas en public. Des cadeaux lui ont été remis par la majorité et le groupe socialiste.

G.F. - équipe de rédaction

Autres actualités à Profondeville

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Profondeville