Profondeville - Deux candidats pour le prix du patrimoine

Les échevins d’Yvoir Marcel Colet et Thierry Chapelle, de la Bruyère ainsi que l’architecte Benoît Saint-Amand ont examiné les deux candidatures au concours du fonds du patrimoine et de la mémoire collective.

L’échevin Massaux a rappelé les différents lauréats depuis le début du concours en 1999, qui a lieu tous les deux ans. Deux dossiers cette année, celui déposé par Marina Golinveau, à savoir la rénovation d’une bannière «Protégez les jeunes filles de Lustin», dans le cadre de l’inauguration de la nouvelle chapelle Covis. L’occasion de mettre en valeur des éléments anciens de la chapelle et d’exposer les bannières en état et celle qui sera rénovée.

Benoît Blampain, dans le cadre de «Découvrez-vous» à Bois-de-Villers, a proposé l’édition d’un livre d’art pour mieux faire connaître l’église du village. Cet ouvrage d’une cinquantaine de pages serait offert lors du festival «Découvrez-vous» aux personnes qui se rendront au spectacle qui se donnera à l’église. Il reprendra les explications architecturales et techniques de l’architecte Roger Bastin. Des photographies de Xavier Istasse illustreront les différents chapitres avec de nouvelles vues plus larges de l’église, une série de gros plans sur des détails significatifs.

Le jury a décidé d’octroyer le montant de 3.000 € pour le premier projet et 2.000 € pour le second.

Lors de la remise de ce prix, Benoît Blampain a fait remarquer que, sans la totalité de la somme soit 5000 euros, il ne serait pas possible de réaliser l’édition de l’ouvrage. Les membres du jury lui ont proposé d’organiser une exposition permanente dans l’église, ce qui, selon M. Blampain n’est guère possible.

G.F. - équipe de rédaction

Autres actualités à Profondeville

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Profondeville