Profondeville - Le Conseil communal de la rentrée

On a d’abord parlé de fabriques d’église, ce qui a permis au conseiller socialiste Fabrice Leturcq de se défouler, avec beaucoup d’humour et des jeux de mots parfois faciles. Les autres groupes, quant à eux, ont approuvé les budgets de ces fabriques d’église. Il estime que la mise en conformité de l’électricité devrait être généralisée à toutes les églises.

Diverses redevances ont été approuvées comme celle sur les interventions du service des travaux, afin de mieux adapter la facturation, mais aussi des terrains de tennis communaux ou des occupations du centre sportif. On a appris l’arrêt de l’activité de la salle de musculation du centre sportif, mais la salle sera remise en gestion, peut-être pour le club de boxe.

Un appel à candidat va être lancé pour la concession de gestion et d’exploitation de la cafétéria du centre sportif de la Hulle. Le loyer serait de 84 € par mois pour un chiffre d’affaires estimé à 2.910 €. « Pourquoi cette différence ?», s’inquiète Fabrice Leturcq. Pour le bourgmestre Luc Delire, ce montant peu élevé s’explique parce qu’on va demander des investissements au concessionnaire qui aura des dépenses à faire au début. Il précise qu’on peut mettre un terme rapidement à cette concession et on pourrait revoir le montant de la location. La qualité du projet proposé par les candidats sera prise en considération pour le choix du concessionnaire.

On va louer la partie bureaux d’un bâtiment communal, rue des Aujes, à Lesve, pour un montant de 500 € indexés. La salle de réunion sera réservée aux archives communales. Le bâtiment nécessite d’importants travaux dont beaucoup pourront être réalisés par les ouvriers communaux.

La révision du cadre contractuel du personnel du CPAS a été approuvée. Olivier Francaux remplacera au CPAS Hélène Maquet, entrée au conseil communal.

Les projets au château de Marteau Longe

Parmi les questions posées par le groupe socialiste, l’avenir du château de Marteau Longe, à Arbre. Il semblerait que des investisseurs luxembourgeois sont venus visiter l’endroit. La question est de savoir si ce site est en vente ou fait l’objet de tractations immobilières. L’échevine Florence Lechat reconnaît une réunion avec Stéphane Jourdain, candidat à l’achat, qui a présenté des projets rejetés par le fonctionnaire délégué. Celui-ci exige que l’on garde une partie des bâtiments.

On s’est encore interrogé sur la stérilisation des chats errants, l’aménagement des abords de la plaine de jeux au Beau Vallon ou encore la végétalisation du cimetière d’Arbre qui est en cours.

PEPS voulait connaître la position de la commune concernant la construction de cabanes en zone forestière. Deux projets ont été déposés. Enfin, il souhaiterait le placement d’un radar préventif rue Raymond Noël à Bois-de-Villers.

G.F. - équipe de rédaction

Autres actualités à Profondeville

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Profondeville