Pepinster - Une matinée pour s’essayer au golf

Depuis plusieurs années, le Golf du Haras s’évertue à descendre le golf du piédestal sur lequel il a été placé par la majorité de la population. Tout de même, quand on découvre le cadre dans lequel est installé le Golf du Haras, difficile de retenir un « woaw ».

Mais Christian Zandona, le président du club, insiste : « Nous avons toujours voulu donner l’opportunité à nos membres de pratiquer le golf à un prix démocratique dans un esprit festif, convivial, d’ouverture et de rencontres tout en axant aussi sur le côté sportif », expliquait-il encore dernièrement dans La Meuse.

Du coup, J’ai testé « l’ouverture » du club en participant à l’une des initiations gratuites, régulièrement organisées. Plutôt habituée à la raquette de tennis qu’au club de golf, jamais touché jusque là, j’appréhendais un peu l’expérience. Ce dimanche 24 juin, une petite dizaine de personnes dans le même cas que moi tentaient pourtant la même que moi.

Pour gérer le petit groupe et lui apprendre quelques bases, c’est Gérald qui est présent. Le golfeur est un professionnel et dispense également des cours dans l’école de golf du club. Tout de suite, il met les gens à l’aise et les emmène vers le practice, le terrain d’entraînement des golfeurs, après leur avoir expliqué quelques règles. C’est là que l’on swingue… ou du moins que l’on essaye. Parce que vu de l’extérieur, les amateurs que nous sommes tentent surtout de toucher la balle comme ils peuvent, armés de leur fer 7, avec un déhanché qui ne laisse pas vraiment rêveur.

Rapidement, quelques personnes se dégagent du lot, envoient valser leurs balles de golf à plus d’une centaine de mètres. « C’est excitant quand on voit qu’on arrive à frapper », se réjouissent plusieurs amateurs. « J’envoie du lourd », entend-on en toile de fond.

La majorité du groupe est ravie. Il ne reste plus une balle à frapper, direction le « green » pour un peu de « putting ». Traduction : on se rapproche du trou et on tente de mettre la balle dedans. Fini le grand déballage de force, il faut être précis et concentré. On découvre un autre aspect du sport qui en déstabilise certains.

Après l’expérience, direction le Bogey, le bistrochic du club, pour un petit débriefing autour d’une première boisson offerte. « T’as aimé ? » « C’est génial. » « Très technique comme sport, assez difficile. » « Ca me tenterait bien un abonnement au practice pour me défouler. »

L’abonnement annuel pour un adulte est de 925 €, moins de la moitié de la cotisation d’autres clubs de la région. Pour les jeunes et les étudiants, comptez entre 290 et 300 €. Il existe plusieurs formules de prix pour les débutants afin de louer le matériel, obtenir les premières heures de cours à un tarif préférentiel et gagner ainsi l’accès au parcours de 9 trous du club.

Qu’on se découvre une passion ou pas du tout, à la fin de la matinée, chacun a passé un bon moment.

Infos et inscriptions : www.golfduharas.be

Victoria Marche - équipe de rédaction

Autres actualités à Pepinster

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Pepinster