Patignies - Tout était gratis

La première donnerie a eu un franc succès. Avant l’ouverture des portes, il y avait déjà du monde.

Le principe d’une donnerie est simple à comprendre. On prend ce que l’on veut sans ouvrir le portefeuille. En amont, il y a des personnes qui déposent des objets en bon état qui ne leur sont plus guère d’utilité. Ce faisant, on leur donne une deuxième vie. Plus de cinquante personnes ont tenu à alimenter la donnerie. Livres, vêtements, équipements électriques… Les objets proposés étaient en bon état.

À Gedinne, ce concept n’avait pas encore été adopté. À l’initiative de Stéphanie Gendarme, la première édition a été mise sur pied, avec l’aide d’une petite équipe de bénévoles.

Pour ceux qui en doutaient, la donnerie a des amateurs en terre gedinnoise. Il y a des gens qui sont prêts à jouer le jeu pour donner des choses qu’ils n’utilisent plus. Il y a aussi des personnes qui sont heureuses de profiter de l’aubaine. Acquérir quelque chose sans débourser un cent n’est pas courant.

Vu le succès, les bénévoles ont le moral gonflé à bloc. Dans leur esprit, il est clair qu’une nouvelle édition sera de mise. Aura-t-elle lieu au printemps ou plutôt en automne? Rien n’est encore décidé. Certains n’excluent pas la possibilité d’en organiser deux par année. À suivre.

T.I. - équipe de rédaction

Autres actualités à Patignies

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Patignies