Olne - Un parcours «Producteurs olnois» inauguré!

Cette somme mise à leur disposition, ils devaient décider de ce qu’ils voulaient en faire. C’était une expérience pilote en Wallonie soutenue par la Fondation Roi Baudouin et des conditions étaient imposées: dépenser le budget dans l’année, définir un enjeu prioritaire pour Olne et les Olnois, donc répondre à un intérêt collectif, définir les actions à mettre en place, respecter les règles d’utilisation de l’argent public et évaluer toute l’aventure et prévoir la suite!

Depuis le 1er mars 2017, le groupe de volontaires participe à des réunions ouvertes à tous, mais ce ne sont pas toujours les mêmes personnes qui sont présentes. Enfin, de réunion en réunion, le sujet est choisi, ce sera l’agriculture. Puis, il est affiné en agriculture locale, puis les critères sont définis et en mai, le groupe arrive à lancer « un projet qui doit promouvoir l’agriculture locale, qui doit permettre rencontre et convivialité, le rapprochement entre citoyens et agriculteurs; le tout dans le respect de l’environnement, et bien sûr en lien avec la commune ». Restait à trouver les sortes d’actions qui soutiendraient l’agriculture locale. En août, décision est prise: réalisation de panneaux de présentation des producteurs locaux.

Entre décision et réalisation, il y a toute la réglementation des marchés publics: cahier des charges, approbation par le Conseil communal, marché public, budget imputé et réalisation par une entreprise olnoise ARTDesignCreation.

Freddy Creuen réalise les photos, une artiste autorise l’utilisation d’une de ses peintures, bref, beaucoup de bonnes volontés ont été nécessaires pour aboutir à ce qui a été présenté le dimanche 25 février: une série de 10 panneaux, un pour chaque producteur, qui sera installé devant son exploitation avec tous les renseignements nécessaires. Un autre participant a tenu à remercier les personnes qui ont participé aux réunions et à celles qui ont aidé le groupe dans son travail. Agriculteur lui-même, il apprécie la reconnaissance de l’agriculture que contient le projet. L’agriculteur est trop souvent critiqué: les routes sales, le travail tardif, le lisier à l’odeur désagréable (au nez des ex-citadins NDLR). On devrait penser qu’il est au travail 365 jours par an pour fournir une alimentation saine, qu’il entretient le paysage que beaucoup nous envient. « Que serions-nous sans tous ces artisans: fermier, boulanger, boucher, épicier, cuisinier, qui façonnent avec tant de passion nos produits qui donnent tans de saveur à nos papilles gustatives? », a-t-il terminé.

Justement, passons à ces papilles gustatives! Elles furent mises à l’honneur, car des plateaux ne cessaient de passer avec des bouchées apéritives à base de produits olnois. Une preuve de la véracité de ce qui est écrit plus haut! Invitée pour l’occasion, la filière «Marguerite Happy cow» proposait les différentes sortes de Herve et montrait la façon de les mettre en moule. Nous souhaitons longue vie au projet qui n’est pas encore terminé!

F.BOVY - équipe de rédaction

Autres actualités à Olne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Olne