Olne - Isabelle Beckers partage ses recettes sur son Blog

Au fin fond de la campagne olnoise, se niche la jolie maison en pierre d’Isabelle, entouré d’un jardin et d’un potager. A l’arrière, un espace clos accueille même des poules et des moutons. Avant d’être une pâtissière hors pair, notre blogueuse a une passion pour la nature. Elle cultive elle-même légumes et plantes aromatiques dont elle se sert dans ses recettes. «J’ai été élevée à la campagne. Chez nous on mangeait de la viande de bêtes qu’on connaissait. Ma maman a toujours eu un potager ». C’est aussi avec elle qu’elle apprend les rudiments de la pâtisserie « Tous les week-end on préparait des tartes aux fruits et des gosettes. Nous étions six enfants et tout le monde mettait la main à la pâte ».

C’est en s’intéressant à d’autres blogs qu’Isabelle se dit que ce serait sympa de réaliser le sien. Autour d’elle, ses amies ne sont pas spécialement fan de cuisine et elle aimerait pouvoir échanger autour de ses recettes, demander des conseils, trouver des idées. Depuis sept ans son blog lui permet de « parler cuisine » avec des gens de partout. « Je me suis fait des amis passionnés comme moi et on échange, on s’envoie des petits colis de spécialités, du sud de la France par exemple. J’ai une amie blogueuse à Marseille ». Elle vient de lui envoyer de délicieux canistrellis à l’anis…

Au début, son blog lui sert un peu de carnet de recettes « Et puis je me suis prise au jeu. A chaque fois que je tente une nouvelle recette, c’est un peu un challenge. Je ne regarde pas du tout les émissions de télé sur la cuisine mais je lis énormément sur ce que les chefs font ». Sur son plan de travail trônent un robot et un extracteur de jus. Dans son placard, on trouve des oranges confites ramenées de France, du sirop de dattes envoyé par un ami « je ne sais pas encore comment je vais l’utiliser », des céréales qu’elle achète en vrac au magasin bio. « Attention je ne suis pas une puriste, j’essaye de consommer local, mais je préfère acheter mon miel chez l’apiculteur de Xhendelesse plutôt que du miel bio qui vient du Mexique ». Isabelle aime aussi fabriquer elle-même son pain et ses brioches, mélanger les farines, ajouter des ingrédients improbables. Ses deux fils, son mari et les amis de passage ne se font pas prier pour goûter !

En faire son métier, ce n’est pourtant pas sa tasse de thé « J’ai fait des voyages, participer à des concours. Je me suis retrouvée un jour invitée dans un superbe hôtel, cocoonée comme une princesse avec des journalistes et d’autres blogeurs, mais franchement ce n’est pas mon objectif de faire des échanges publicitaires. Je veux vraiment que cela reste un hobby. Je ne veux pas devenir un produit ». On l’aura compris, pour elle, c’est une question de plaisir « j’ai commencé à faire des biscuits pour les dix heures de mes enfants, maintenant ils sont grands mais ils en emportent toujours avec eux ! » Ce qu’elle préfère « les saveurs d’agrumes : la tarte au citron, les biscuits, les cakes ». La pâtisserie est pour elle une bulle d’oxygène qui la libère des chiffres qu’elle manie beaucoup dans son métier de conducteur de chantier. « Cela me libère et me vide l’esprit », comme la natation qu’elle pratique deux fois par semaine, ou le jardinage. « Et puis je peux m’y mettre quand je veux selon mes horaires « je peux passer trois jours d’affilée à faire de la pâtisserie quand il y a des intempéries et que je ne peux pas aller sur les chantiers ». Ses derniers essais : une tarte macaronée abricot, amande et citron confit à moins que vous ne préfériez les biscuits citron confit, gingembre, chocolat ? On en salive déjà…

Blog : Pourquoi…pas ?? pourquoi-pas-isa.blogspot.com

Nadine Romieu - équipe de rédaction

Autres actualités à Olne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Olne