Ohey - Campagne d’exhumation à grande échelle

Cette campagne est organisée dans le cadre d’un chantier-école en collaboration avec l’IPW (Institut du Patrimoine Wallon). Dix élèves ayant suivi la formation de fossoyeur sous la direction de Xavier Deflorenne (coordinateur de la cellule de gestion des cimetières à la Région wallonne) seront présents, de même que les deux fossoyeurs communaux.

C’est une première pour la commune et tous ont à y gagner: la mise en pratique des acquis pour les uns, une aide substantielle pour les autres.

Cette campagne fait partie d’un projet à plus large échelle, recouvrant tant la gestion des espaces que la mise en conformité de nos cimetières selon les directives de la Région Wallonne (DGO4).

Le cimetière n’étant pas un endroit extensible sans l’achat de nouveaux terrains, il s’avère nécessaire d’appliquer une gestion rigoureuse des tombes et concessions. Un an auparavant, au minimum, un affichage est mis en place tant sur les sépultures qu’à l’entrée du cimetière. Libre alors aux familles de renouveler la concession ou pas. La désaffectation concerne principalement les sépultures pour lesquelles la famille ne se manifeste plus ou est éteinte.

Les restes mortuaires sont transposés dans un ossuaire, sur lequel la commune d’Ohey fera placer une plaque commémorative pour chaque famille.

L’autre versant de cette gestion de l’espace fait référence au «zéro phyto» en 2019. Plus aucun produit phytopharmaceutique ne pourra être utilisé dans les espaces publics, ce afin de protéger l’environnement et les ouvriers. Le service du développement territorial met actuellement en place un plan de verdurisation avec l’approche d’un cimetière paysager, lieu de recueillement plus agréable tant à la vue qu’à l’esprit.

L’espace ainsi libéré permettra également de créer, pour chaque village, une parcelle aux étoiles, destinée aux fœtus morts entre le 106ème et le 180ème jour de grossesse.

En parallèle à tous ces aménagements, la mise en conformité se fait sous la forme d’encodage dans le logiciel Gigwal (gestion cartographique). Chaque sépulture y est référencée de manière complète afin de travailler en gestion dynamique.

Par mesure de police, l’accès au cimetière d’Evelette est interdit au public ce 19 janvier 2018.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Ohey

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Ohey