Nassogne - Feu vert pour la nouvelle salle de village de Grune

Marc Quirynen a profité de la cérémonie des vœux communaux pour notamment dresser au travers de son discours un bilan de l’année écoulée. «Globalement, nous pouvons nous montrer fiers du cap que nous avons maintenu, à savoir l’intérêt communal au service de nos concitoyens», s’est félicité le bourgmestre, sans passer sous silence le projet Nassonia qui aura occupé nombre de débats. «Ce projet inédit pour notre commune ne s’est pas concrétisé, certains le regrettent. Mais je peux vous affirmer que dans les conditions qui nous étaient présentées, cela se serait fait au détriment de nos finances communales.»

Le mayeur nassognard a ensuite dressé la liste des réalisations 2017, à commencer par la nouvelle salle de La Petite Europe à Bande, dans le cadre du PCDR, le Plan Communal du Développement Rural. « Toujours dans le cadre de ce programme, une bonne nouvelle nous est arrivée en ce début d’année 2018, avec l’accord de la Région Wallonne pour les travaux de reconstruction de la Salle St-Pierre à Grune».

À Ambly, c’est un espace multisport en plein air qui a vu le jour dans le bas du village. «En plus des travaux de voirie, des investissements hors du commun dans les domaines de la distribution d’eau, forestiers et de l’entretien de nos nombreux bâtiments ont aussi été consentis», ajoute Marc Quirynen. Parmi les autres réalisations ayant vu le jour l’an passé, Marc Quirynen s’est aussi réjoui de la mise en place des garderies du mercredi après-midi, la reprise par la Commune de la gestion de la Maison Communale d’Accueil de l’Enfance, la MCAE «Les Bisounours» de Bande, et le début des travaux de construction d’une nouvelle crèche à Masbourg. Ou encore l’installation de la nouvelle commission de consultation de la gestion forestière, en parallèle des commissions qui étaient déjà en place: la CCATM, la CLDR, et les commissions des aînés, des jeunes et du groupe nature.

Des locaux pour les médecins

Après un large regard dans le rétroviseur, Marc Quirynen n’a pas manqué d’aussi évoquer les investissements programmés en 2018. Qu’il s’agisse de nombreux travaux en voiries, afin de sécuriser au mieux les déplacements de ses citoyens et autres usagers de la route, les travaux d’aménagement du rez-de-chaussée de la maison communale et des locaux du CPAS, ou la création de locaux pour les médecins généralistes de la Commune de Nassogne.

«Les communes rurales telles que la nôtre risquent de voir disparaître prochainement ce service de proximité assumé par nos médecins, si nous n’investissons pas pour rendre notre commune attractive pour l’installation de nouveaux médecins», insiste le bourgmestre. «La santé est bien la préoccupation première de tout un chacun. Si la commune consent cet investissement, c’est bien au bénéfice de l’ensemble de la population.»

Parmi les nombreuses autres réalisations à venir, on pointera aussi la troisième opération de développement rural, avec l’appui de la Fondation Rurale de Wallonie. Une opération qui donnera de toute évidence naissance à encore nombre de concrétisations dans les années à venir sur l’ensemble du territoire de l’entité de Nassogne.

Benoît Gueuning - équipe de rédaction

Autres actualités à Nassogne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Nassogne