Namur - Retour du téléphérique

Le soumissionnaire «Franki-Poma-Labellemontagne» a remis une offre améliorée auprès de la Ville de Namur, ce mercredi 31 mai, relative au projet permettant de relier le centre de Namur à la Citadelle en téléphérique, a-t-on appris dans un communiqué de presse de la Ville. L’administration communale en prendra connaissance et évaluera l’offre avant de prendre position, probablement avant la fin du mois de juin.

Pour rappel, le consortium d’entreprises avaient été le seul à déposer une offre en 2015 pour le projet de téléphérique à Namur, alors que trois consortiums initialement manifestés leur intérêt.

Depuis l’offre du soumissionnaire avait dû être revue, l’objectif des négociations était d’aboutir à une offre acceptable en regard des conditions financières et principales prescriptions techniques de la Ville, à savoir notamment un plafond annuel de 600.000 euros à charge de la commune.

Il y a quinze jours, la Ville avait posé un ultimatum au consortium, leur imposant de remettre une offre le 31 mai au plus tard, sans quoi, un nouveau marché public serait relancé. L’offre, déposée mercredi, sera analysée dans les plus brefs délais par les autorités communales, qui remettront leur avis, a priori, avant la fin du mois de juin.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Namur

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Namur