Namur - Les feux du Grognon ont été supprimés

Un giratoire «provisoire» vient d’être installé à proximité du Grognon. Le rond-point a pris la place des anciens feux de circulation qui se trouvaient près du Parlement wallon.

Selon la Ville de Namur, ce changement poursuit «un triple objectif». Premièrement, il doit permettre d’étendre la zone de fouilles archéologiques «vers une zone encore vierge de toute investigation et recherche et dont le potentiel archéologique est estimé important.» Deuxièmement, il doit aider à préparer le chantier du futur parking souterrain. Enfin, il doit permettre «le maintien d’un maximum de fluidité».

En quoi la suppression de feux de circulation aide-t-elle à remplir cet objectif? Dorénavant, le carrefour permet toujours de s’orienter dans trois directions (grosso modo vers le casino, vers la Maison de la Culture ou vers Salzinnes), mais il faut maintenant traverser un rond-point plutôt que des tricolores.

«Le problème, c’est que les feux qui étaient en place étaient prévus pour les bandes de circulation qui existaient avant l’extension de la zone de chantier de fouilles», explique-t-on au cabinet de l’échevine namuroise de la Mobilité, Patricia Grandchamps (Ecolo). Le long de la Meuse, que ce soit en venant du casino ou de la Maison de la Culture, il y avait en effet deux bandes de circulation avant d’arriver aux feux tricolores. «Et la deuxième bande n’était pas qu’une bande de dédoublement, elle servait de bande directionnelle à l’approche du carrefour», rappelle-t-on chez l’échevine. Il n’existe plus, aujourd’hui, qu’une seule bande, dans chaque sens de circulation, avant d’arriver au carrefour. «Du coup, les feux ne correspondaient plus. La mise en place d’un rond-point s’est imposée pour continuer à gérer les flux de circulation.»

Gros changement pour les piétons et les cyclistes

Si le rond-point va fameusement changer les habitudes des automobilistes, il va aussi perturber au départ les piétons et les cyclistes. Leur itinéraire est également modifié, car ils ne peuvent plus passer entre la zone de fouilles du Grognon et la Meuse. Une déviation a été mise en place, les piétons et les cyclistes étant maintenant obligés de passer par la rue du Pont.

En conséquence, un nouveau passage pour piétons a été créé devant la façade «Meuse» du Parlement wallon. «Et sa création nécessitait aussi qu’on adapte le carrefour, car les feux de circulation n’intégraient pas ce passage pour piétons», ajoute le cabinet de Patricia Grandchamps. «L’installation d’un giratoire simplifie tout.»

Simplifier: pour l’instant, c’est un grand mot. Hier, la circulation était clairement perturbée. Mais la fermeture de la gare de Namur, suite à la découverte d’un colis suspect, en était également responsable.

Pour les piétons, par contre, le nouveau système n’était clairement pas compris. À la Ville, on rappelle que c’était le premier jour. Le dispositif va être évalué et adapté si nécessaire.

C.H. - équipe de rédaction

Autres actualités à Namur

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Namur