Namur - L’emblème de «Namur en Mai» est de retour

Il a fallu une journée pour monter l’attraction familiale. «On a fait ça de 6h à 22h. C’était une grosse journée. On était 5 à s’y mettre», explique Carine, la propriétaire.

Chaque année, elle s’installe au même endroit, du lundi au dimanche de 14h à 20h en semaine, et un peu plus tard le week-end. «On s’adapte aussi beaucoup aux événements. Par exemple, le jour du marché, on est là dès 9h30. Tout se passe toujours très bien. On n’a jamais eu de réclamations de la part des riverains ni des commerçants des alentours. La plupart des personnes qui vivent dans les appartements autour de la place sont des personnes âgées et elles sont contentes de voir de l’animation

Devenue l’un des symboles de Namur en Mai, sa présence depuis ce 30 avril indique l’arrivée du festival des arts forains. Cette année, il se déroulera du 26 au 28 mai prochain. «On est très content d’être là pour Namur en Mai. On participe depuis la 4e édition du festival. La grande roue est un peu devenue l’emblème de Namur en Mai. C’est très chouette de voir la Ville animée par des forains durant ces trois jours.»

30 mètres de hauteur

Pour pouvoir acquérir cette grande roue, la famille Schweig a dû mettre le prix. «On n’aime pas trop dire ce qu’elle coûte, mais disons qu’on l’a achetée neuve en 2005, entre 500.000 et 800.000 euros», poursuit Carine. «Au début, ça n’a pas été facile financièrement, on a dû faire des sacrifices. Mais on a foncé car en Belgique, personne n’en avait encore. Des Français venaient jusqu’en Belgique, mais ne le font plus car le transport leur revient trop cher

Même si elle mesure 30 mètres, des clients se plaignent. «Ils nous disent qu’elle n’est pas si haute pour une grande roue. Nous, ça nous fait mal au cœur car on a fait des sacrifices pour l’avoir. Mais en général, les gens sont très contents. D’au-dessus, on peut notamment voir la Citadelle.»

Le prix d’un tour dans la grande roue est de 4€. «Je trouve que c’est cher. Mais les autres forains ne sont pas d’accord et ne veulent pas baisser leur prix, donc, je m’aligne à leurs prix. Pourtant, on remarque qu’il y a beaucoup plus de monde lors des jours à tarif réduit. Ce n’est pas un hasard. Les gens n’ont plus les moyens d’accorder un gros budget aux foires

La foire sur l’esplanade de la Citadelle?

La famille Schweig participe également à la foire de Namur en juillet prochain, sur le parking des Casernes. C’est d’ailleurs la dernière fois avant quelques années qu’elle pourra se dérouler à cet endroit en raison des travaux.

La foraine est inquiète pour l’an prochain. «On a quelques pistes, mais on ne sait pas exactement où on ira. On parle d’installer la foire sur l’esplanade de la Citadelle. Je pense que c’est la seule solution possible, mais certains ne sont pas d’accord pour aller là. Ils ont peur que ce soit trop éloigné et qu’il y ait moins de fréquentation.»

C.P. - équipe de rédaction

Autres actualités à Namur

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Namur