Namur - Les Namurois retrouvent leur Beffroi dont les cloches résonnent à nouveau

Le Beffroi de Namur fait partie des 56 Beffrois de Belgique et de France à être classés au Patrimoine mondial de l’Unesco . Il fut aussi classé «patrimoine exceptionnel de Wallonie» en 2013. D’où les subsides conséquents obtenus pour sa restauration, menée par la Ville de Namur. L’inauguration s’est déroulée ce mercredi 23 août en présence de Maxime Prévot, bourgmestre de Namur et de Tanguy Auspert, échevin du Patrimoine.

Les cloches sonnent les heures et les demi-heures

Érigé en 1388, le Beffroi s’appelait autrefois la Tour Saint-Jacques. De forme circulaire pour éviter les angles morts et mieux surveiller les alentours, elle avait une fonction défensive et faisait partie de l’enceinte médiévale de la ville, avec deux autres tours plus petites. Elle fut ensuite réaffectée à un usage civil.

C’est en 1782 que la tour reçoit sa première cloche et prend officiellement le nom de Beffroi. Sa cloche avait deux fonctions principales, aux sonneries différentes: signaler l’ouverture et la fermeture des portes de l’enceinte, et sonner les heures; mais aussi donner l’alarme en cas de danger (incendies, approche de troupes ennemies…) et appeler les habitants à se rassembler (en cas d’exécution capitale par exemple).

Aujourd’hui le Beffroi abrite deux cloches placées au 19è siècle. Désormais restaurées, elles sonnent les heures entre 8h du matin et 20h, ainsi que les demi-heures. Occasionnellement, elles résonneront lors de festivités et d’événements, notamment lors des prochaines Fêtes de Wallonie.

Sachant que le carillon de l’Hôtel de Ville a également été réactivé en 2014 et qu’il sonne toutes les heures, en entonnant le Bia Bouquet, les Namurois auront désormais deux repères sonores dans le centre-ville!

Inaccessible au public

Des premiers travaux de sécurisation de l’édifice avaient été effectués en 2007. Ici, les derniers travaux visaient la consolidation de la charpente et de la toiture, ainsi que la mise en conformité des systèmes de volée. Il fallait complètement réhabiliter les deux cloches: électrification, installation d’un système de volée à la chaîne et d’un marteau électromagnétique, placement d’une horloge mère…

Les premiers niveaux du Beffroi sont occupés par les bureaux d’Infor Jeunes, ce qui le rend d’habitude inaccessible au grand public. Les personnes intéressées étaient nombreuses, le jour de l’inauguration, ce mercredi 23 août, et ont visité avec enthousiasme le Beffroi restauré. L’idéal serait de pouvoir déménager Infor-Jeunes dans un local plus adéquat et de libérer ainsi le Beffroi, afin que son accès devienne public. Le projet est étudié par la Ville.

Nous sommes montés jusqu’au sommet du Beffroi, près de la plus grosse cloche, en empruntant l’escalier en pierre puis les échelles de meunier. La visite est captivante… surtout quand les cloches toutes proches se mettent à résonner!

Une exposition, reprenant des clichés historiques du Beffroi et des photos des travaux récents, est ouverte au public dans la Galerie du Beffroi, jusqu’au 3 septembre.

Ch. Rasir - équipe de rédaction

Autres actualités à Namur

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Namur