Mont-sur-Marchienne - La SPA chouchoute ses toutous

Les grands chantiers se succèdent à la Société royale Protectrice des Animaux de Charleroi. Le dernier en date a permis de rénover des cages destinées aux chiens. Sablage, peinture, grillage… tout a été refait, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Depuis 3 ans, le refuge carolo poursuit sa mue. Le bâtiment principal, qui accuse le poids des ans – 37 pour être précis! –, et ses dépendances se refont une beauté pour assurer mieux encore le confort de ses pensionnaires.

On commence par le chenil et ses 120 cages, en cours de rénovation depuis quelque temps déjà. La semaine dernière, un nouveau «bloc» s’est prêté à l’exercice. Tout a été remis à neuf, du grillage aux peintures. Un terrain dédicacé à la promenade a également été balisé. Le mercredi, des bénévoles y sortent les chiens à la laisse. Actuellement, 90 chiens sont proposés à l’adoption.

Pas loin de là, un nouveau salon de toilettage attend Bayron, Fripouille, iPod et consorts. Des apprentis toiletteurs, sous la supervision d’un spécialiste avéré, se font la main. Et c’est tout bénef pour toutou qui se fait coiffer gratis.

Les chats ont également droit de cité à la SPRA de Mont-sur-Marchienne. Depuis peu, un local de quarantaine est venu compléter leurs «quartiers». Les nouveaux arrivés font désormais un passage obligé par ce «sas», histoire de s’assurer qu’ils ne véhiculent pas de maladies qu’ils risqueraient de transmettre à leurs congénères déjà installés. Actuellement, la maison des chats abrite une cinquantaine de «résidents». Sains et prêts l’adoption, bien sûr.

Les petits animaux, comme les lapins, hamsters et autres furets ont également leurs appartements. Ils n’y font généralement que de courts séjours, car ils trouvent rapidement preneur.

Des moutons, des chèvres et même un mouflon ont également trouvé une prairie verdoyante. Ils voisinent avec les équidés – 3 chevaux, un poney et 2 ânes pour le moment – logés en box tout confort, avec un tout nouveau paddock en prime.

un 17e employé

Depuis février, la SPRA de Mont-sur-Marchienne s’est aussi attaché les services à 4/5e temps d’un jeune vétérinaire, fraîchement diplômé. La SPRA a longtemps collaboré avec la clinique vétérinaire de Couillet, mais pour des raisons de commodité et de facilité dans le suivi des traitements, la SPRA a maintenant recruté son propre véto. «Il est ainsi devenu notre 17ème salarié», précise Willy Bourmarck, le président de la SPRA.

Enfin, on a soigné le bâtiment principal: nouvelles toitures, nouveaux châssis, clim’ et salle de réunion. Sans oublier le site internet relooké et doté de nouvelles fonctionnalités.

NG - équipe de rédaction

Autres actualités à Mont-sur-Marchienne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Mont-sur-Marchienne