Mons - Un bon coup de pouce pour les startups!

Les Invests du Hainaut viennent d’annoncer le lancement de Digital Attraxion, le premier accélérateur de startups digitales dans le Hainaut. Ce point d’attraction en Hainaut pour les startups numériques a pour missions de capter, d’accompagner et d’accélérer les startups vers leur première levée de fonds. Pour y arriver, Digital Attraxion propose un programme personnalisé intensif pour aider les startups à valider l’attraction client. Cet accompagnement pourra être complété par un financement d’amorçage.

C’est à l’initiative de Sambrinvest et plus particulièrement d’Anne Prignon, administratrice déléguée, que l’idée de mieux exploiter les fonds régionaux dans le secteur numérique s’est développée.«Cette idée a été développée d’abord du côté de Sambrinvest mais elle l’a ensuite été du côté d’Invest Mons Borinage Centre et de Wapinvest », s’est exprimé Roby Van Daele, président de Wapinvest et président de Digital Attraxion.

En effet, les trois Invests du Hainaut se sont réunis sur un projet de développement en faveur de l’ensemble du Hainaut. « Pourquoi le faire ensemble ? On se sent toujours plus fort et plus performant ensemble. Cela fait plus ou moins 6 mois qu’on est dans ce domaine et qu’on le développe. Ce qui n’était pas évident car nous nous connaissions à peine. Cela a été une belle occasion de faire connaissance et de travailler en synergie », a-t-il continué.

L’économie et les entreprises traditionnelles sont aujourd’hui confrontées à une profonde mutation, notamment à cause du numérique. C’est pourquoi les Invests du Hainaut ont mis sur pied cet organisme d’aide aux startups. « Nous avons considéré qu’il était important de créer cet accélérateur car il y a de plus en plus de startups qui réinventent et transforment tous les secteurs d’activité économique. En tant qu’Invests et structures d’accompagnement, on se rendait compte que les entreprises qui venaient nous voir avec leur projet étaient en général trop peu matures pour pouvoir demander une levée de fonds. Voilà pourquoi on a décidé de s’associer et de travailler ensemble à leur maturation », a expliqué Anne Prignon.

Dans ce projet, l’objectif de Digital Attraxion est d’aider les startups à tester le marché afin de voir si leur produit peut marcher. Cet organisme propose également un coaching personnalisé au cas le cas d’une durée de 3 à 9 mois. Chaque startup ayant un plan d’accompagnement qui lui est spécifique. Elles bénéficieront aussi d’un financement d’amorçage d’un montant qui sera évalué en fonction de leurs besoins. Enfin, une mise en réseau entre les jeunes sociétés et les corporates avec lesquels les Invests du Hainaut sont en contacts est prévue. Alors, à quel type de startups s’adresse Digital Attraxion ? « Il faut qu’elle ait une certaine maturité et qu’elle ait déjà un produit. Il faut, également, que l’équipe soit impliquée et prête à s’investir à fond dans le projet. Le but est d’obtenir un niveau de maturation assez rapidement pour ensuite arrivée à la levée de fonds », a continué Anne Prignon.

Dans le business plan, Digital Attraxion prévoyait de sélectionner entre 15 et 20 projets par an. « Ici, on a déjà plus d’une trentaine de projets qui nous ont sollicités. Parmi eux, une dizaine sont passés par le comité de sélection. Actuellement, en 6 mois d’activités, nous avons sélectionné 8 dossiers», a-t-elle conclu.

Si vous êtes une startup qui n’est actuellement pas dans un cycle d’accompagnement et si vous souhaitez solliciter l’aide de Digital Attraxion, vous avez la possibilité d’introduire un dossier via le site internet : http://digital-attraxion.com

LP - équipe de rédaction

Autres actualités à Mons

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Mons