Mons - L’athénée sur le podium des Eurolympiades

L’équipe de l’athénée a décroché pas moins de dix-huit médailles: huit médailles d’or, six d’argent et quatre de bronze.

Afin de féliciter les participants ainsi que les parents et sponsors qui ont contribué à la concrétisation de cette aventure, l’athénée royal de Mons a ouvert ses portes le temps d’une réunion sympathique, lundi dernier.

«Par ce rassemblement, nous voulons remercier parents, sponsors et collègues pour leur soutien. Nous sommes très heureux de ce que nos jeunes ont accompli, un peu grâce à vous. Une vidéo d’une vingtaine de minutes a dès lors été réalisée pour que vous puissiez découvrir ce que nos élèves ont vécu durant cette semaine d’activités sportives», a déclaré en introduction Françoise Colinia, la préfète de l’athénée.

Élèves et profs heureux

Ces Eurolympiades, organisées cette année en Finlande, ont permis aux jeunes Montois de se dépasser et de créer des liens avec les jeunes des autres pays participant à cette compétition européenne.

Etaient représentés la Finlande, l’Irlande, la Suède et le Pays de Galles. «Il y avait une super ambiance dans notre groupe et entre toutes les nations. Il y avait aussi beaucoup de respect et de fair-play entre les différentes équipes. Tout le monde s’encourageait, peu importe la nation d’où l’on venait. Si c’était à refaire, nous le referions avec plaisir», ont dit Lola, médaillée d’argent en natation, et Lénia, médaillée d’or au basket-ball.

Bonheur partagé par les membres du staff qui les a accompagnés dans ce périple. «Nous sommes très fiers de leur parcours. Il faut savoir que nos étudiants sélectionnés ne sont pas issus de l’option éducation physique. Ils ont été choisis lors des présélections organisées par l’école parce qu’ils se débrouillaient bien dans certaines disciplines. Nous sommes donc d’autant plus fiers d’être sur le podium», a dit Anabella Orofino, professeure d’éducation physique.

Au pays de Galles

Une fierté qui pousse chaque année l’équipe éducative de l’athénée royal de Mons à persévérer.

En effet -en attendant que cet événement puisse se réaliser un jour à Mons, qui sait?- le défi sera de nouveau tenté l’année prochaine, cette fois au Pays de Galles.

LP - équipe de rédaction

Autres actualités à Mons

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Mons