Mons - Un Doudou en fanfare

Le festival international de musiques militaires n’est plus. Il sera remplacé par un festival de fanfares de rues qui se veut plus festif et convivial.

« Nous avons décidé de changer la formule, se justifie Pascal Lafosse, échevin des Fêtes. Nous étions fort attachés aux musiques militaires mais ce estival était vieillissant. Il était totalement en perte de vitesse. Le public était de moins en moins nombreux. Cela se constatait tous les ans au stade Tondreau. Nous avions donc besoin d’un renouveau, même si nous savions que ce n’est jamais facile de changer les attitudes, surtout celles liées au Doudou. Certaines personnes nous ont demandé de copier le festival d’Edimbourg mais nous n’en avons pas du tout les moyens. En plus, trouver des groupes devenait de plus en plus compliqué. Il n’était que quatre en 2016.»

Onze fanfares

La majorité a donc décidé de se tourner vers un festival de fanfares, qui a été présenté à la presse ce mercredi. « Ce festival durera quatre jours, explique Pascal Lafosse. Du samedi au mardi du Doudou. Il se déroulera sur tout le territoire montois, dans les 19 communes de Mons. Nous voulons inciter les habitants à voyager commune par commune et à venir danser en famille ». Ces fanfares devraient favoriser l’interaction entre les musiciens et le public : « Les artistes déambuleront un peu partout. Ils apporteront une nouvelle dynamique et demanderont aux spectateurs de participer et de s’investir dans la musique. Il y aura bien plus de mouvement que lors des musiques militaires. Ce nouveau festival répond à un souhait de la population, qui veut plus de convivialité. Les prestations seront en plus différentes. Un spectacle pyrotechnique est même prévu avant le feu d’artifice ». En tout, onze groupes seront présents : « Ce festival est d’une ampleur inédite en Belgique et accueillera 218 musiciens. Nous avons pu compter sur des artistes de la région, comme la Royale Philharmonie de Saint-Symphorien, le Celtic Passion Pipe Band et la Fanfardéon. Mais il s’agit d’un festival international et nous avons donc aussi des fanfares françaises, espagnoles et italiennes. 27 concerts sont programmés dans toute l’entité montoise ». Le budget total pour cet événement est de 130.000 euros : « Il est identique à celui pour les musiques militaires. Mais nous avons inversé les proportions. Maintenant, nous dédions une grande partie du budget à l’aspect musical et moins au côté logistique Avant, c’était l’inverse »

LP - équipe de rédaction

Autres actualités à Mons

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Mons