Momignies - Anatole Gobeaux vient d’être fait citoyen d’honneur

La commune de Momignies a décidé de mettre à l’honneur à titre posthume Anatole Gobeaux. Ce citoyen né en 1878 à Beauwelz a été résistant durant les deux guerres mondiales. Il a également été instituteur, conseiller communal et premier échevin. Petit bout d’Histoire…

Anatole Gobeaux, ce nom ne vous dit peut-être pas grand-chose et pourtant, il a joué un rôle non-négligeable dans les deux conflits mondiaux.

Cet habitant de Momignies a été résistant pendant les deux grandes guerres.

Aujourd’hui, la commune a décidé de lui décerner le titre de citoyen d’honneur.

«Dans les témoignages que l’on a recueillis, on se rend compte qu’il était très discret sur son passé de résistant», explique l’échevine de la Culture, Véronique Riez (PS). «Pour l’anecdote, chez lui, il avait une armoire avec ses médailles et juste à côté, une boîte avec les dents de lait de ses enfants», sourit l’échevine-historienne. Anatole Gobeaux est né à Beauwelz en juin 1878. Il a été instituteur à Ghislenghien, à l’école communale de Macon.

Il héberge des Français

Pendant la guerre 14-18, il a aidé les sabotiers de la région en difficultés. Il achetait leur bois et cherchait des solutions pour la vente des sabots.

C’est le 4 août 1914, qu’il s’engage comme résistant. Il s’occupe de l’hébergement et du rapatriement des soldats français. Depuis Momignies, il organise également les services de la Dame Blanche, une organisation d’espionnage et de renseignements au service de l’armée britannique.

Après la guerre, en 1921, il est élu conseiller communal et devient premier échevin en 1933. Il se voit attribuer les domaines de l’instruction publique, l’état-civil et les œuvres sociales.

En 1939, le Momignien écrit un ouvrage intitulé «Momignies à travers les siècles», où il retrace l’histoire, le folklore de la commune et de la paroisse. La même année, sentant un nouveau conflit se profiler, les services de renseignements britanniques reprennent contact avec lui. «Sachant qu’il avait été résistant lors du premier conflit, c’est chez lui qu’on se rendra en premier lors de l’invasion allemande. C’est en mai 1940 qu’il a embarqué sur un bateau anglais pour arriver à Londres.»

De là, il recrute et dirige des opérations en Belgique.

Après la guerre, il revient à Momignies.

C’est dans sa région natale qu’il décédera en février 1947.

L’histoire d’Anatole Gobeaux est tellement riche, qu’il est impossible de la résumer.

Il a reçu de nombreuses distinctions pour sa mission de résistant; la War Medal, la médaille de la Victoire, celle commémorative, celle du prisonnier politique, ou celle de la reconnaissance française.

Il a également été élevé au grade d’Officier de l’Ordre de l’Empire britannique. Et maintenant, le titre de citoyen d’honneur de Momignies.

G.F. - équipe de rédaction

Autres actualités à Momignies

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Momignies