Marcinelle - Le tourisme est-il accessible à tout le monde ?

Julie Orlando, Priscillia Santamaria et Admir Tairov, les élèves organisateurs, expliquent : « Plus d’un milliard de personnes handicapées sont recensées dans le monde, soit environ 15% de la population mondiale. En Europe, cela représente 80 millions de personnes ayant un handicap et environ 250 millions qui sont considérées comme personnes à mobilité réduite. Le taux de handicap parmi les personnes en capacité de voyager est en augmentation. Ce qui est notamment dû à l’augmentation de l’espérance de vie. Une grande partie des seniors a des revenus leur permettant de voyager, la demande est donc plus forte afin d’avoir un environnement, des moyens de transport et des services accessibles ce qui rend ce segment encore plus intéressant du point de vue commercial. L’offre accessible accentue non seulement la compétitivité, mais également la qualité du service et les bénéfices des entreprises. En plus de favoriser la participation sociale, cela représente un véritable créneau pour le secteur touristique. Les Européens qui nécessitent des besoins spécifiques dus à un handicap ou à l’âge, auraient contribué pour 394 milliards d’euros et 8,7 millions d’emplois dans l’économie européenne. La demande pourrait augmenter jusqu'à 44% par an si les destinations européennes étaient totalement accessibles. Ce qui entraînerait un solde supplémentaire de 142 milliards d'euros et 3,4 millions d'emplois pour l'économie européenne

Pour débattre sur ce marché en pleine expansion et les stratégies envisagées, les étudiants ont fait appel à Barbara Destrée, Commissaire générale au tourisme. Ses missions principales sont de gérer les infrastructures touristiques, propriétés de la Région wallonne et d’exécuter les actions spécifiques que lui confie le Gouvernement. Mais aussi Jean-Marc Delizée, député fédéral et ancien premier ministre en charge des personnes handicapées. Il est également très actif dans différentes associations en lien avec le tourisme. Les étudiants souhaitent également mettre en avant les différentes pratiques mises en place concernant la mobilité. C’est pourquoi, M. Pierre Halleux, responsable sécurité à l’aéroport de Charleroi éclairera sur l’accessibilité des transports aériens. Il détaillera comment les personnes sont prises en charge dès l’arrivée à l’aéroport jusqu’à l’embarquement en avion. Il sera notamment accompagné de Céline Jacobs, collaboratrice du servie PMR.

Les PMR rencontrent des difficultés tout au long de la chaine touristique. Philippe Sivy, handicapé moteur et acteur dans la série « Plus belle la vie » témoignera de son expérience et avancera des solutions pour rendre le voyage accessible à tous. Il animera également un des quatre ateliers afin d’approfondir son témoignage. Deux autres ateliers seront animés par Sebastien Bousman, Conseiller communal, se déplaçant également en fauteuil roulant et Jacky Meeus, athlète paralympique. Et enfin, l’ASBL les Handi Amd qui organise des activités pour personnes extraordinaires ainsi que des voyages adaptés animera le quatrième atelier.

Le colloque aura le privilège d’être modéré par VINZ, l’animateur de Fun Radio. Des micros-trottoirs animeront cette matinée de réflexions qui se conclura par un walking-diner et un lâcher de ballons. Avec déjà plus de 200 inscrits, l’interactivité promet d’être eu rendez-vous.

Tél. 0472/62 60 96

- équipe de rédaction

Autres actualités à Marcinelle

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Marcinelle