Marche-en-Famenne - La Boîte de jazz sur le Boulevard urbain

La Boîte de jazz, c’est son nom, a été installée près de la Nationale 4. Cette œuvre, on la doit à une artiste d’Arlon, Catherine Lhoir. Elle a été choisie par les autorités locales dans le cadre d’un concours organisé par la Ville. Cette statue a été entièrement financée par des fonds privés.

«Lorsque Mme Lhoir, qui est arlonaise pure souche, a montré la maquette de ce qu’elle voulait réaliser, j’ai eu un véritable coup de cœur», indique le bourgmestre, André Bouchat. «Elle avait intitulé son œuvre La Boîte de jazz. Et ce nom me va admirablement bien puisque de l’autre côté de la chaussée, figurent les violons réalisés à l’initiative de notre École de lutherie.»

Un éclairage devra encore être installé.«Les échos recueillis jusqu’à présent sont élogieux et je suis convaincu que ce sera encore plus élogieux lorsqu’on aura fait passer un éclairage intérieur», poursuit le bourgmestre. «Cela donnera à La Boîte de jazz une allure extraordinaire lorsqu’il fera nuit. Cette œuvre s’intègre parfaitement dans l’ambiance du Boulevard urbain et il m’est très agréable de rappeler qu’une fois encore cette statue a été payée par des sponsors privés, qui bénéficient de l’exonération fiscale. »

- équipe de rédaction

Autres actualités à Marche-en-Famenne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Marche-en-Famenne