Manhay - «L’amour est dans le pré»: un seul fermier de la province cette saison

La saison 9 aura bien lieu. Wiet Bruurs, directeur des divertissements chez RTL-TVI, l’avait affirmé sous forme de boutade «tant qu’il y a des agriculteurs célibataires, nous poursuivrons l’émission!». A chaque fois, la sauce prend. L’émission fait d’excellentes audiences. Malgré le dramatique événement qui s’est produit cet hiver (Jérémy candidat de la saison 8 a mis fin à ces jours), la vie poursuit son cours. Les portraits des dix candidats ont été dévoilés le lundi 22 mai. Parmi eux, un seul Luxembourgeois: Bernard, 50 ans, de Manhay, papa aujourd’hui divorcé. Les Luxembourgeois seraient-ils devenus frileux?

«C’est le hasard du casting, confie Anne Franck, productrice de l’émission. On ne se dit pas qu’on a d’office un «quota» de candidats par province. C’est vrai que ces deux dernières années, les Luxembourgeois avaient beaucoup fait parler d’eux que ce soit Pascal (Ebly) ou Luc (Bertrix). Deux caractères forts. On essaie toujours que toutes les pièces du puzzle s’imbriquent bien. On cherche donc des profils complètement différents chaque année. On a eu deux sœurs, une saison, cette fois, on présente deux frères originaires de Givet, dans les Ardennes françaises. Les candidatures nous arrivent que ce soit eux qui écrivent ou un de leurs proches. Pour nous ce qui compte, c’est la motivation à s’investir dans une relation à deux. Il faut qu’ils aient envie de partager leur histoire. On leur explique en quoi ça consiste, combien de temps ils seront sollicités. Avec leur boulot, ce n’est pas toujours évident mais on s’adapte toujours aux imprévus liés à une fenaison ou la naissance d’une bête…». Mais qui sera suivi? C’est toujours le suspens. Cela ne tient pas nécessairement au nombre de lettres reçues. On se souvient de Xavier (Houffalize), déçu d’en avoir reçu si peu. La production lui avait néanmoins donné sa chance.

Que sont devenus les anciens?

D’ailleurs que sont devenus les anciens? «On n’a pas toujours de nouvelles, ça dépend de chacun, poursuit Anne Franck. Ursula, la prétendante de Luc, qui avait été si décriée l’an passé sur les réseaux sociaux a souhaité retrouver l’anonymat. C’est quelque chose que nous comprenons et respectons. Idem pour le couple formé par Julien (Houffalize) et Sophie, devenus parents depuis. On voit des photos sur Facebook mais c’est tout.» Certains parfois se manifestent, restent en contact avec l’équipe qui les a suivis et avec laquelle, ils ont partagé de bons moments. Aux dernières nouvelles, Pascal et Malou sont toujours ensemble. «Malou attend impatiemment sa retraite pour pouvoir rejoindre Pascal et éviter les voyages incessants entre Bruxelles et Neufchâteau. Luc répond toujours à son courrier… (Rire) Il a continué d’en recevoir. Sa mésaventure avec Ursula avait touché pas mal de célibataires. Chez Florian (Wellin) et Cathy, c’est toujours le ciel bleu et je pense que Jérémy (Hotton) et Stéphanie roucoulent encore

Les prétendantes ont jusqu’à début juin pour répondre aux fermiers de leur choix et peuvent se renseigner au 02.616.16.

LM - équipe de rédaction

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Manhay