Malmedy - Vibrations «version hiver» se déclinera entre sons électro, rap, hip-hop et techno

Yasmine Hannaf, vous êtes responsable de la communication du festival Vibrations Winter. Pourquoi l’ASBL Vibrations a-t-elle décidé d’organiser aussi ce festival en hiver?

Vibrations Winter représente pour nous une suite logique du projet lancé pour la première fois en été il y a 10 ans à Malmedy. Nous l’avons ressuscité l’été dernier, grâce à la volonté et à la passion de plusieurs collectifs à l’initiative d’Impact Diffusion. Ce festival multiculturel et intergénérationnel a à nouveau rencontré un grand succès durant 4 jours et 4 longues nuits! C’est une sorte d’extension, de déclinaison du projet initial. Notre volonté est de proposer un événement musical et culturel de référence car il y a peu de soirées de ce genre organisées dans la région. Il y a moins de manifestations qu’auparavant et nous souhaiterions remédier à ça en proposant des rendez-vous de qualités.

En quoi ce festival est-il différent de celui qui se déroule traditionnellement au mois de juin?

Pour cette édition hivernale, nous souhaitions sortir du schéma classique dans lequel lorsqu’on dit hiver, on entend ski. Nous avons imaginé un concept articulé autour du monde nordique et des Vikings. Cette thématique sera développée sous tous ses aspects: cocktails glacés, canons à neige, tenues du personnel…

Pourquoi avoir décidé de l’organiser à Intermills?

Intermills Business & Event Center est co-organisateur du festival Vibrations Winter avec l’ASBL Vibrations. L’idée de collaborer avec Intermills est née rapidement: nous souhaitions unir nos forces, nos compétences artistiques et réseaux pour tenter de présenter un événement hors du commun pendant l’hiver. D’ailleurs, ils nous avaient déjà soutenus auparavant lors de notre 10e édition au festival Vibrations.

Que va-t-on pouvoir découvrir dans ce festival?

La particularité de ce festival indoor, ce sont ses deux salles («La Glacière» et le «Drakkar») et ses deux ambiances différentes qui permettront à un public plus large de pouvoir profiter de ces atmosphères. Au niveau de la musique, les mots d’ordre sont: qualité, variété et surprise. Nous avons réussi à programmer des artistes reconnus (Dany Rodriguez, Surfing Leons, Jack Le Coiffeur…) tout en laissant toujours la place à la scène musicale régionale émergente. Les styles principaux de musique varieront entre électro, urbain (hip-hop, rap, trap, etc.) et techno.

Au contraire de la version été, le festival hivernal ne sera pas gratuit. Ne craignez-vous pas que ce soit un frein pour certains spectateurs?

Les tarifs seront super attractifs et les entrées à des prix plus que démocratiques. En prévente, l’entrée du vendredi sera à 10€, celle du samedi à 12€ et le pass pour le week-end à 16€. Les préventes sont accessibles via notre site internet www.festivalvibrations.com. Nous avons misé sur des artistes de qualité et de vraies références dans le milieu musical. Nous ne pensons pas que ça mettra un frein aux passionnés de musique! Nous tenons aussi à souligner que les bénéfices seront réinjectés dans le festival Vibrations de cet été afin de proposer une affiche encore plus qualitative!

Va-t-il remplacer le festival d’été ou est-il plutôt complémentaire?

Il est complémentaire. Nous avons vu un tel engouement lors de la 10e édition du festival Vibrations que nous avons eu l’idée de faire une édition version «Winter» et nous sommes très heureux de constater qu’il y a un réel intérêt pour cette première édition!

Le festival Vibrations se déroulera-t-il cet été?

Oui, il aura lieu du 21 au 23 juin 2019. Nous essayons de nous inscrire comme référence en la matière. Le festival Vibrations ne fait que témoigner du talent et de la créativité qu’il y a dans la région. Tous ces jeunes ou moins jeunes artistes nous inspirent et nous donnent l’envie de leur offrir une vitrine, une scène ou briller.

Interview: Élodie Christophe - équipe de rédaction

Autres actualités à Malmedy

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Malmedy