Malmedy - Deidenboerg Sisters, la belle surprise aux Vibrations

Principalement pour des raisons de compatibilité horaire mais aussi par curiosité, je suis allée voir les Deidenboerg Sister ce dimanche 1er juillet. Je ne connaissais pas cette formation, j’allais à la découverte. En me dirigeant vers le Malmundarium, vu l’heure improbable (12h30) je craignais de me retrouver toute seule à assumer le rôle de… public. Première surprise: le bel agencement de la cour intérieure du Malmundarium, avec tout ce qu’il faut (y compris un petit bar) pour passer un bon moment musical.

Deuxième surprise: non seulement je n’étais pas seule, mais en plus une partie du public présent connaissait la musique des «sœurs» Deidenboerg, celles-ci ayant déjà évolué sur la scène malmédienne.

Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, les Deidenboerg Sister sont 3 jeunes femmes (au chant) et 3 jeunes hommes à l’accompagnement (piano, contrebasse, batterie). Leur répertoire: la musique américaine d’après-guerre (années 40-50). Des airs hyper connus, rythmés, que les personnes d’un certain âge ont certainement connus et sur lesquels elles auront dansé dans leurs jeunes années. Les belles années d’après-guerre, avec les nouveautés musicales et les nouvelles danses qui venaient – presque comme toujours – d’Amérique.

Pas facile pourtant, de les interpréter, ce ne sont pas de morceaux à la portée de tout le monde. Mais il n’y eut aucune méprise, aucune fausse note, les «sœurs» se débrouillent comme des grandes. Elles abordent aussi des morceaux plus actuels, mais en gardant le même style, qui leur sied si bien.

Comme les Deidenboerg Sister, d’autres pépites musicales étaient à découvrir durant tous les 4 jours du festival. C’est ça aussi, Vibrations.

Valéria Heinen - équipe de rédaction

Autres actualités à Malmedy

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Malmedy