Malmedy - Les jeunes se mobilisent pour offrir des jouets à la Clinique Reine Astrid

Être malade ou subir une opération et en plus devoir rester plusieurs jours à l’hôpital, c’est un calvaire pour de nombreux patients. Mais c’est sans doute encore pire pour des enfants qui se retrouvent seuls pendant de longues heures, loin de leur famille et parfois immobilisés dans un lit. Et ce constat, ce sont les jeunes conseillers du Conseil communal des enfants de Malmedy qui l’ont dressé, dès leur prise de fonction à l’automne dernier, raconte Stéphanie Infantino, coordinatrice du CCE. « Après la prestation de serment, je leur avais demandé d’apporter des idées de projets qu’ils avaient envie de réaliser. Deux enfants ont alors proposé de récolter des jeux pour offrir aux enfants du service pédiatrie de la Clinique Reine Astrid. L’un des deux avait séjourné à l’hôpital peu de temps avant et il s’y était fortement ennuyé

Des jeux pour les tout-petits, la clinique n’en manque pas, mais il manque de distractions pour les enfants de la tranche d’âge des conseillers, qui sont tous en 5e ou 6e primaire. « L’idée a tout de suite séduit les autres enfants. Nous avons donc décidé de faire un grand projet tous ensemble et de répartir le travail. Habituellement, il y a un projet par échevinat, mais comme ils ont tous été très emballés par cette idée, nous avons introduit ce nouveau projet. Ils se sentaient vraiment tous concernés.» Le projet a directement été proposé au service pédiatrie de la Clinique Reine Astrid, où il a été très bien accueilli.

Ce que souhaitent récolter les conseillers, ce sont des jeux qui peuvent être utilisés seul, mais aussi des bandes dessinées et des livres, le tout en très bon état et destiné à la tranche d’âge de 10 à 14 ans. « Les jouets peuvent être déposés à notre service à l’Hôtel de Ville, jusqu’au 13 avril, précise Stéphanie Infantino. En mai, les conseillers vont vérifier si les dons sont bien appropriés et si les jeux sont complets. Les enfants iront ensuite les distribuer à la Clinique au mois de juin.» Et ce ne sera pas tout: « Les enfants ont aussi décidé de créer eux-mêmes un jeu du solitaire pour offrir aux enfants malades. » Voilà une belle initiative solidaire qui montre bien que les jeunes ne manquent pas de ressources.

D’autres projets sur les rails

Chaque échevinat possède aussi son propre projet. « Celui dédié l’enseignement et aux nouvelles technologies souhaite organiser une distribution de fruits frais une fois par semaine dans toutes les écoles. Ils vont proposer cette idée aux différents directeurs de la commune. » Concernant les travaux, la volonté des enfants est d’éclairer davantage le parc des Tanneries. Ils ont constitué un dossier photo qu’ils remettront au service communal pour montrer ce qui existe actuellement. Du côté de la sécurité routière, les enfants vont également constituer un dossier photo pour voir quels sont les dispositifs existants aux abords de chaque établissement: ils aimeraient que chacun comporte des panneaux limitant la vitesse à 30 km/h.

« L’échevinat qui s’occupe du social, de la santé et de l’intergénérationnel aimerait distribuer des brassards fluo pour tous les enfants du primaire afin qu’ils puissent se rendre à l’école en toute sécurité. Ils ont demandé un sponsoring d’Ethias et ils attendent la réponse. » Enfin, du côté des sports et des loisirs, le rêve des jeunes conseillers est d’avoir une piscine couverte à Malmedy et d’améliorer le toboggan de la piscine de Bévercé. Celui-ci risque cependant d’être plus compliqué à concrétiser, au vu du budget et des moyens qu’il faudrait y consacrer.

Élodie Christophe - équipe de rédaction

Autres actualités à Malmedy

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Malmedy