Malmedy - Réception en l’honneur de la Royale Union Wallonne

La chorale d’hommes connue aujourd’hui sous le nom de l’Union Wallonne fut créée le 7 mai 1847 par un groupe de 26 chanteurs qui se réunirent à l’église des Capucins pour former ce qui allait devenir la première chorale de Malmedy. Initialement nommée Société de l’Union, la société allait connaître au fil du temps des moments plus durs, mais aussi de grandes joies artistiques, autant dans sa ville natale que dans le pays ou à l’étranger.

Ce dimanche 7 mai dernier, c’est l’échevin de la culture A. H. Denis qui présenta l’historique de la société. En saluant les efforts déployés par les responsables de l’Union (président Carlo Schauss, directeur Jean-Jacques Rousseau, président d’honneur Helmuth Feyen) l’échevin fit également allusion aux incidents du cwarmê 2017, quand la calèche des jeunes mariés perdit une roue ; et que – le comble ! – ce furent les Tènes qui sauvèrent la situation (on vous laisse imaginer l’hilarité du public, vu que les Tènes sont les membres de la chorale adverse). Après l’échevin, ce furent d’autres moments agréables en écoutant les discours du président Schauss et du bourgmestre Jean-Paul Bastin.

A la réception prenaient également part les présidents des autres sociétés malmédiennes. Tout le monde passa un de ces instants précieux où la joie se mêle à l’admiration et à la fierté: dans une communauté humaine, le fait d’avoir des sociétés culturelles d’une telle longévité est un bon indicateur de santé économique. Des vœux de bonne et longue continuation («encore 170 ans», dira le bourgmestre) furent présentés par tous les intervenants.

L’accompagnement musical de la réception : l’Echo de la Warche. Et au moment du verre de l’amitié, les membres de l’Union présentèrent leurs remerciements, en musique, évidemment.

Valéria Heinen - équipe de rédaction

Autres actualités à Malmedy

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Malmedy