Liège - Deux liégoises participent à Barcelona Express

Habituées des challenges, les deux copines n’ont pas froid aux yeux. Leur équipe se nomme les «Wine to go», « parce qu’on adore le vin (avec modération!). D’ailleurs on envisage d’emmener avec nous un camel bag pour en offrir aux gens qui nous prendront en stop. Enfin, ceux qui ne conduisent pas! ». Stéphanie d’Angleur et Emilie de Werbomont, se sont rencontrées sur leur lieu de travail au Centre pour demandeurs d’asile de la Croix Rouge à la Baraque Fraiture. Emilie s’occupe de l’administratif tandis que Stéphanie est assistante sociale, des boulots très prenants où elles s’occupent des mineurs non accompagnés et où elles sont souvent amenées à organiser des événements comme un trail à la Baraque Fraiture dernièrement, qu’elles ont entièrement balisé.

Globetrotteuses dans l’âme

Toutes les deux sont des fans de voyages. Après des études de commerce extérieur, Stéphanie a étudié au Mexique puis au Brésil. Elle est aussi partie en Crète comme animatrice pour enfants et fait régulièrement beaucoup de city trips. « J’adore voyager, rencontrer d’autres cultures. Je trouve que les gens sont beaucoup plus ouverts à l’étranger qu’en Belgique. Et puis, j’ai cela dans mes gênes, je suis d’origine libanaise par mon père. Quand je vais là-bas, je suis accueillie comme une reine. C’est un tellement beau pays. Les gens sont super chaleureux. Les dîners durent quatre heures chez les uns ou chez les autres. Je prends du poids mais ça fait plaisir! ».

Aventureuse, Emilie l’est aussi. Son plaisir à elle: partir seule avec sa petite voiture au hasard des routes. « Dès que j’ai quatre jours de congé, j’embarque mon chien dans la voiture et nous partons à l’aventure. Sans plan, ni hébergement prévu. Parfois, je dors dans la voiture. Ce genre de défi me permet de me reconnecter à mes impulsions. C’est parfois galère mais on en garde toujours de très bons souvenirs! ». Durant ses études, elle a aussi parcouru le monde: un échange au Canada en 5e secondaire, six mois aux USA près de Boston après sa rhéto pour perfectionner son anglais, puis trois mois à Sienne (Italie) pour apprendre l’Italien.

Pour les deux amies, le challenge Barcelona Express est une expérience inédite. « Ce sera nos vacances, même si on ne reste que deux jours à Barcelone parce qu’on reprend le boulot juste après. Et puis on forme une bonne équipe. On est complémentaire. On ne pète jamais les plombs en même temps! On arrive à s’apaiser l’une l’autre. Emilie est une lève-tôt, elle va me tirer du sac de couchage! Etre à deux c’est motivant ».

Pour leur participation, elles ont dû réunir 250 € chacune auprès de famille, amis ou sponsors. Les bénéfices de la course reviendront entièrement à The International Tree Foundation qui s’est engagé à planter trois arbres pour chaque euro reçu. L’objectif étant de planter 100 000 arbres en Afrique. L’équipe liégeoise devra affronter les 300 équipes participantes avec des challenges à chaque check point, tous les 300 km, pour gagner des points. Elles dormiront sous la tente dans des lieux uniques et surtout pourront faire la fête avec les autres équipes. Encore une kyrielle de bons souvenirs en perspective! Et peut-être un prochain tour du monde… C’est tout ce qu’on leur souhaite!

barcelonaexpress.org

Nadine Romieu - équipe de rédaction

Autres actualités à Liège

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Liège