La Louvière - Le nouvel Electro Dépôt est ouvert

Mercredi 24 octobre, veille de l’ouverture, une soirée d’inauguration était organisée afin de présenter l’équipe et de faire découvrir le nouveau magasin. Comme cela se fait dans ces cas-là, la soirée a débuté par un petit discours énoncé par les différents patrons de la chaîne. Christine De Decker, manager du nouveau magasin, s’est exprimée également: «Je travaille ici depuis trois ans, depuis l’ouverture du magasin de Gosselies. Le 14 février, on m’a fait la plus belle des demandes, celle d’être la première femme belge à devenir store manager pour Electro Dépôt. J’ai été récompensée pour mon travail.» Après une courte séance photos, les hostilités sont lancées. Il est temps de partir à la découverte du magasin. Et c’est encore mieux quand on peut le faire un verre à la main…

Ce jeudi matin à 10h, le magasin ouvrait officiellement ses portes au public. Machines à laver, télévisions, ordinateurs… les rayons n’attendent qu’à être dévalisés. Le concept veut que les produits soient présentés dans leurs emballages d’origine, sur des palettes, sans décorations et sans artifices. C’est notamment ce qui leur permet de proposer des prix si compétitifs. Ces caractéristiques font qu’Electro Dépôt est souvent comparé à Colruyt, mais aussi à Decathlon, parce qu’ils possèdent comme eux leurs propres marques.

Le nouveau magasin se différencie peu des autres déjà ouverts, si ce n’est qu’il contient une zone basse supplémentaire. «C’est un espace dans lequel les produits sont installés à la hauteur des yeux du client, plutôt que sous la forme de très hauts rayons. En général, il n’y en a qu’une à l’entrée du magasin, mais ici, il y en a une deuxième. Ça permet d’avoir une vue plus dégagée», explique Florent Malak, responsable marketing.

Les clients sont contents

Giuseppe et Dominique connaissaient déjà le concept et ils n’en pensent que du bien:«On a déjà été au dépôt de Gosselies. C’est vraiment bien. Les vendeurs sont à l’écoute, ça fait partie de la politique de la maison.»

Olivier et Jela semblent eux aussi convaincus: «On est familiers avec le principe car on l’a déjà testé en France. On possède plusieurs électroménagers qui viennent d’Electro Dépôt, notamment une machine à laver, et on en est très satisfaits. En plus, ils ont un très bon service après-vente. Comme on habite dans la région, on était curieux de voir le dépôt de La Louvière. Ce sont les mêmes produits qu’en France, mais il semble que les prix soient moins élevés là-bas que chez nous quand même.»

Bonne nouvelle pour les clients: d’autres dépôts devraient encore ouvrir chez nous prochainement. Des projets sont en cours d’étude, notamment pour les villes de Mons, Verviers et Namur. «On espère ouvrir 10 à 15 magasins d’ici 2020», confie Florent Malak.

Maureen Horlait - équipe de rédaction

Autres actualités à La Louvière

Articles les plus populaires

Les promotions autour de La Louvière