Jodoigne - Le Château de Dongelberg est à vendre

L’annonce a été publiée en ce début d’année: «Monument historique, le Château de Dongelberg se situe sur un terrain de 11ha au calme dans un vaste parc paysager enclos de murs entre Louvain et Namur, à environ 3 kilomètres du centre de Jodoigne. Prix demandé: 950.000 €.» Pour ce montant vous serez l’heureux propriétaire d’une belle bâtisse de plus de 3000 m² de surface habitable et composée de 20 chambres. Toutefois, il faudra encore ajouter un budget conséquent, car l’intérieur de l’édifice est à refaire complètement.

Sur Facebook, un groupe qui compte vingt membres souhaite sauver ce patrimoine jodoignois.«Nous avons créé ce groupe dans l’espoir de rénover le château de Dongelberg et de garder ce patrimoine tous ensemble. Ce groupe ne s’adresse qu’aux personnes qui accepteraient que leur participation serve à maintenir ce monument et ce parc dans l’actuel plan de secteur», explique Philippe Lénelle, créateur du groupe «Sauvons le château de Dongelberg».

Pour financer ce sauvetage, une cagnotte en ligne a été ouverte sur la plateforme Leetchi: «Mon projet consiste à acheter le château de Dongelberg et y développer un columbarium, c’est-à-dire des niches funéraires. Tous les montants supérieurs à 2500 € donneront droit à un emplacement dans les sous-sols. Cette niche vous appartiendra et vous y déposerez votre urne ou l’urne d’une autre personne », détaille Philippe Lénelle. Il prévoit également de créer plusieurs salles, dont une crypte pour pouvoir s’y recueillir. Si le projet semble bien réfléchi, personne n’a encore contribué à ce crowdfunding.

L’origine du château de Dongelberg remonterait au XIVe siècle, mais c’est en 1835 qu’il devient celui qu’on connaît aujourd’hui. Cette année-là, le baron Joseph-Louis Osy de Zegwaart achète le bien et le transforme. Ensuite, au cours de la Première Guerre mondiale, une colonie d’enfants «débiles» (terme qui désignait des enfants qui manquaient de forces physiques suite à une sous-alimentation ou à une grave maladie) s’y installe.

En 1919 la propriété est vendue à l’Œuvre nationale de l’Enfance (ONE) et devient ainsi le home Henri Velge. L’intérieur du château est alors transformé pour le rendre plus fonctionnel, supprimant tout le décor prestigieux du château. Jusqu’à la fin des années 70, les petits Jodoignois et leurs parents s’y rendaient pour les consultations de l’ONE.

Ensuite, l’endroit passe dans les mains de la Coopérative pour Centres Culturels, en vue de le louer à l’ASBL Campus, un groupe proche de l’Opus Dei. Si elle souhaite aujourd’hui revendre le château laissé à l’abandon, l’ASBL organise toujours des séminaires et propose des services hôteliers au sein d’un autre bâtiment du domaine.

C.D. - équipe de rédaction

Autres actualités à Jodoigne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Jodoigne