Jodoigne - Les Mérites culturels 2018 ont été attribués

C’est sous le chapiteau des Baladins du Miroir que le centre culturel de Jodoigne et d’Orp-Jauche a organisé la cérémonie de remise de ses mérites culturels 2018. Cette année, ce sont huit personnalités, artistes, artisans ou collectifs qui ont été mis à l’honneur.

Ce sont, tout d’abord, Armand Foriers et Diana Schelk qui ont été appelés sur scène. Les deux animateurs étaient là pour représenter Radio Passion FM. «Radio Passion FM enflamme les ondes de la région depuis des décennies. D’abord à ici à Jodoigne, c’était l’époque de Radio Centre, et depuis quelques années, sur Orp-Jauche. Ils sont une équipe de 30 bénévoles et ont tous ces passions en commun: la musique, la culture et… la radio!», a souligné le centre culturel dans son discours de présentation.

Un autre mérite collectif a été attribué à la bibliothèque de Jodoigne qui fête cette année son dixième anniversaire. «Que de chemin parcouru depuis tout ce temps! L’équipe a mis sur pied à de nombreux projets et innombrables activités, en collaboration avec des partenaires et acteurs locaux. On citera en exemple les soirées doudous, les heures du Conte, des expositions, les boîtes à livres, des ateliers sur le développement durable, ou ce projet de sensibilisation à la littérature de jeunesse qui avait accueilli plus de 150 étudiants, sans compter les visites quotidiennes des écoles de la ville», nous a-t-on rappelés.

Tone Aanderaa et Ignace Clarysse et leur projet «Art Sanctuary», ont également été mis en avant. Ce grand jardin naturel accueille, depuis 2011, une exposition d’art international inspirée par la nature et en dialogue avec elle. Des artistes de plusieurs pays (Belgique, de France, de Grande-Bretagne, d’Indonésie, de Norvège, du Danemark et des Pays-Bas) y ont présenté des œuvres en verre, pierre, métal, bois ou argile.

Ensuite, ce fut au tour d’Otto Ganz de recevoir son trophée. Cet écrivain est l’auteur de neuf romans et treize recueils de poésie et de nouvelles parutions sont prévus pour 2019. Quant à Suzanne Abs, elle a été mise à l’honneur pour le véritable travail d’investigation qu’elle a mené durant sept mois afin de retrouver le nom wallon de 200 maisons de Marilles.

Du côté des artisans, un prix a été décerné au tailleur de pierre Arnaud Étienne Fontaine qui a pu tailler son savoir-faire sur 130 années d’expérience familiale puisqu’il est la cinquième génération à faire ce métier. Éric Köppler, lui, c’est un peu sa vocation qui l’a trouvé. Depuis 1997, il travaille et sublime le bijou dans son atelier, chez lui, à Orp-Jauche. Chaque jour il crée ses bijoux par passion, avec toujours cette même envie de surpasser les attentes.

Enfin, un mérite a également été attribué à titre posthume à Luc Remy, graphiste retraité et photographe passionné, décédé le 24 décembre 2017. «Son Mérite, il l’avait bien sûr mérité de son vivant, mais le calendrier en a décidé autrement.» C’est son épouse, Anne-Marie, qui est venue chercher son prix avec beaucoup d’émotions.

- équipe de rédaction

Autres actualités à Jodoigne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Jodoigne