Jodoigne - Marine Delhez a été élue Miss Tattoo 2018

Avec quatre jeunes femmes originaires de notre province dans la catégorie 18-30 ans, le Brabant wallon avait de grandes chances de briller. Élodie Fauquez (Braine-le-Château), Marine Delhez (Jodoigne), Amandine Fontaine (Braine l’Alleud) et Emilie Brisart (Braine-le-Château) figuraient parmi les 13 finalistes de leur catégorie.

Et cocorico pour le Brabant wallon puisque Marine et son look atypique l’ont emporté! La Jodoignoise affiche 12 tatouages qui ont visiblement été appréciés par le jury. Le dernier en date est un personnage de Disney, mais elle arbore également une «betty Boop», un tatouage qu’elle partage avec son grand-père. «Il a le même que moi, également au bras droit!». Marine possède aussi un grand tatouage en dessous de la poitrine. «Il représente une tête de mort car j’ai failli perdre la vie à deux reprises. J’ai aussi des tatouages sur la cuisse, la hanche et le mollet.» Et elle ne compte pas s’arrêter là: «Je voudrais avoir mes jambes et mon dos remplis de tatouages.»

Son implication et sa persévérance tout au long du concours ont également été appréciés par le jury, composé de tatoueurs internationaux ainsi que de professionnels de la mode et de la photo. «J’ai toujours été très active sur les réseaux sociaux et je n’ai pas lâché. Je pense que c’est ce qui a fait la différence», confie-t-elle, ravie du résultat. La Jodoignoise ne regrette pas du tout l’investissement. «Le concours m’a permis de rencontrer de nombreuses personnes. On m’a d’ailleurs déjà proposé des castings et j’ai pu discuter avec plusieurs sponsors.»

Direction Miami

Les candidates ont dû défiler en robe de soirée et en bikini et se défendre sur certaines questions.«On m’a notamment demandé si j’étais prête à faire vivre toujours autant ma page Facebook si je remportais le concours», expose-t-elle.

Depuis qu’elle a réalisé son premier tatouage à 18 ans, Marine se sent plus épanouie. «Je me sens mieux dans ma peau depuis que je porte des tatouages», expliquait-elle quelques jours avant la finale. Par sa participation, elle voulait faire passer un message. «J’ai un look ultra-excentrique mais ce n’est pas pour cela que je ne suis pas bien éduquée et polie

Grâce à son titre, elle a décroché plusieurs cadeaux mais surtout un voyage à Miami. «Nous partirons en fin d’année avec les quatre gagnants et ferons des photos mais aussi plusieurs excursions.»

À l’issue du concours, certaines candidates avaient néanmoins du mal à cacher leur déception mais les finalistes restaient très marquées par la mobilisation du public. «Merci à tous pour votre implication tout au long de mon parcours, vos messages, votre gentillesse, vos votes et marques d’affection. Je suis restée moi-même et continuerai à l’être », indiquait Amandine Fontaine.

Élodie Brisart gardait quant à elle en mémoire les bons moments. «Ce fut une chouette expérience, cela m’a permis de prendre confiance, rencontrer des personnes formidables et m’a appris à me dépasser.»

Une belle réussite pour Raphaël Warny, le responsable de l’organisation. Si vous souhaitez également vous lancer dans l’aventure pour la prochaine édition, les inscriptions sont déjà ouvertes!

> www.missmistertattoo.com

info@missmistertattoo.com

- équipe de rédaction

Autres actualités à Jodoigne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Jodoigne