Jodoigne - Le nouveau hall sportif ne sortira pas de terre en 2018

Lors du dernier conseil communal de l’année, Bénédicte Delmez, l’échevine des Finances a dévoilé le budget 2018. «Le plus gros poste de dépenses prévu cette année est celui de La Plaine de la Gadale », dévoilant ainsi le nom choisi pour le futur pôle sportif et polyvalent. Au total, plus de 2,6 millions d’euros y seront consacrés, même si la construction de celui-ci ne commencera pas encore cette année. «Le projet du pôle sportif et culturel polyvalent a été présenté en février, soit 8 mois après la catastrophe. Cela a donc été rapide et demandé beaucoup de travail, car c’est un projet conséquent », a rappelé Jean-Luc Meurice, le Bourgmestre en titre. Actuellement, les dossiers de demandes de subsides de la Région wallonne sont en train d’être finalisés.

«Nous avons déjà inscrit cette année un montant de 1 318 339 € qui un budget de principe. C’est le solde dû par l’assurance. En l’inscrivant au budget 2018, cela nous permet d’avancer sur les dossiers», précise le Bourgmestre. À cette première somme s’ajoutent 1,3 million pour l’achat des terrains. «Nous avons obtenu un accord les douze hectares de terrains qu’il était nécessaire d’acquérir pour pouvoir réaliser le projet. Il n’y aura donc pas d’expropriations ce qui nous fait gagner du temps. Le budget étant approuvé, l’achat devrait avoir lieu début mars», nous a expliqué Jean-Luc Meurice.

En attendant, une étude de mobilité a débuté. Les autorités communales visitent d’autres halls sportifs afin de s’inspirer. «Si pour la piscine le cahier des charges était déjà fait, celui du hall est en train de se préciser. Nous allons à nouveau demander à l’IBW d’être l’auteur du projet. En passant par une intercommunale, on économise du temps et de l’argent».

Pour rappel, la construction de la plaine de la Gadale se fera en plusieurs phases: d’abord les voiries d’accès et l’agrandissement du chemin vert. La partie sportive (piscine + hall) viendra en deuxième temps, suivi de la salle polyvalente. Une place conviviale extérieure sera aussi aménagée. Par contre, l’idée de créer une passerelle surplombant le Ravel a été abandonnée, suite aux nombreuses remarques des riverains inquiets pour l’intimité de leur jardin. Enfin, d’ici une dizaine d’années, des terrains extérieurs s’installeront à l’arrière du pôle.

Quant aux vestiges du hall Baudouin Ier, détruit par la tempête du 23 juin 2016, ils devraient disparaître du paysage jodoignois en ce début d’année, la démolition étant programmée pour le 23 janvier. Au printemps prochain, un chapiteau avec plancher sera dressé sur le site de la chaussée de Tirlemont dans le but d’héberger temporairement des manifestations culturelles et des activités d’associations ou de clubs sportifs tels que soupers.

Candice Denis - équipe de rédaction

Autres actualités à Jodoigne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Jodoigne