Jodoigne - Pour que les familles monoparentales se sentent moins seules

C’est en constatant la difficulté de se retrouver seule avec cinq enfants en bas âge que Catherine Bourlet a eu l’idée de créer l’association «Solo mais pas seul» en 2014. «Je me suis rendu compte que c’était un véritable parcours du combattant pour trouver des renseignements utiles en matière de divorce, d’avocat… Je me suis alors dit qu’il y avait quelque chose à faire pour pallier à ce problème», nous a-t-elle raconté. C’est alors qu’elle imagine un lieu où seraient centralisées ces informations. Le projet «Solo mais pas seul» était né.

Conseils et rencontres

Si l’association ne peut pas encore offrir une permanence avec des conseils juridiques, elle renvoie, pour l’instant, les familles monoparentales vers des services compétents où elles pourront trouver une aide adaptée à leurs besoins. «Bien souvent, les gens ne sont tout simplement pas au courant que ces services sont là pour eux», explique Catherine Bourlet. À côté de ces renseignements bien utiles, «Solo mais pas seul» essaie de favoriser les contacts entre tous les membres afin de pouvoir développer une solidarité leur permettant de surmonter les difficultés de la séparation». Pour cela, l’association propose des activités qui créeront des liens, particulièrement au travers des enfants.

«Le fait de mettre en place un événement permet de faciliter le premier contact avec nous. La famille monoparentale a comme une «excuse» pour oser franchir la porte. Le dialogue se met alors en place de manière plus naturelle qu’en venant à nos permanences d’écoute», témoigne la présidente de ««Solo mais pas seul».

Ainsi, dans son local situé rue Saint-Jean, Catherine Bourlet propose des ateliers parent/enfant: du bricolage le mercredi après-midi, des séances de yoga, de méditation, de découverte musicale mais aussi de lecture de conte, en partenariat avec la Maison du conte et de la littérature. «Le parent doit toujours être présent, ce n’est pas une garderie!», précise l’ASBL. Une fois par mois, un apéro des familles est organisé le vendredi de 17 h à 18 h ainsi qu’un dialo’brunch le mardi matin. «Ce sont de véritables moments de partage durant lesquels chacun apporte quelque chose à manger et où l’on peut discuter, partager des expériences, des anecdotes, des réussites dans la vie de parent solo».

Un nouvel espace d’accueil

Enfin, depuis le mois d’avril, «Solo mais pas seul» dispose d’un nouvel espace appelé «La grande lucarne». Cet espace d’accueil, composé de jeux et de livres adaptés pour les petits de 0 à 6 ans, a été pensé pour un moment de socialisation pour les enfants et les parents. «Vivre en famille monoparentale peut amener des situations d’isolement, de manque de contacts et de regrets que l’enfant n’ait pas lui non plus l’occasion de se socialiser. On peut aussi habiter dans un espace un peu confiné où l’enfant n’a pas l’occasion de pratiquer certains jeux ou avoir envie de sortir de son quotidien pour passer avec son enfant du temps de qualité dans un lieu accueillant, dégagé des nécessités ménagères», nous explique Catherine Bourlet.

Grâce à Viva for Life

Pour voir le jour, «La grande lucarne» a pu compter sur un financement de l’opération Viva for Life de la RTBF. Un soutien indispensable puisque la participation aux activités est gratuite (ou moyennant un défraiement de quelques euros). «Ce que propose «Solo n’est pas seul» c’est ouvrir une porte, prêter une oreille attentive et du temps, installer un sentiment de confiance qui permettra de sortir la tête hors de l’eau », conclut la créatrice de l’ASBL. Ce n’est pas grand-chose mais cela permet à ces parents de se sentir moins seuls. La grande lucarne est ouverte le lundi de 8h30 à 10h30, mercredi de 14h à 16h, jeudi de 13h à 16h et le vendredi de 13h à 17h30 ainsi qu’un samedi par mois pour les ateliers parents/enfants.

> Solo mais pas seul – rue Saint Jean 23A à 1370 Jodoigne – Permanence d’accueil et d’écoute active tous les jeudis matin de 9h30 à 12h. Infos et dates des prochaines activités: www.solomaispasseul.com ou la page Facebook «Solo mais pas seul»

Candice Denis - équipe de rédaction

Autres actualités à Jodoigne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Jodoigne