Jodoigne - Un défi céramique pour Viva For Life

Cela fait cinq ans que la RTBF a créé Viva For Life, une opération caritative dont le but est de venir en aide aux enfants victimes de la pauvreté. Après Liège et Charleroi, ce sera au tour du Brabant wallon et la Grand place de Nivelles d’accueillir le cube de verre dans lequel trois animateurs radio seront enfermés pendant une semaine. Mais avant cela, la Province se mobilise déjà pour récolter des fonds. Comme l’an dernier, les sept écoles provinciales relèveront chacune un défi. «Ce sera l’occasion pour les élèves et les enseignants de faire preuve d’ingéniosité, de persévérance, de savoir-faire et surtout de générosité», explique la Province.

C’est le CEPES de Jodoigne qui a été la première à se lancer. Après la section menuiserie l’an dernier (et la construction d’un barbecue en 24 h), ce sont les étudiants de 5e et 6e de l’option artistique qui ont été sollicités. «En compagnie des élèves du premier degré, ils ont réalisé des pièces en céramique qui seront cuites dans un four à papier et vendues pour récolter de l’argent», nous a raconté Isabelle de l’Escaille, professeure en charge du projet.

Si l’encadrement des plus jeunes était déjà un challenge pour les étudiants en art, c’est la cuisson dans ce four particulier qui constituait le véritable défi. «Un four à papier est un four primitif composé d’une vingtaine de couches de papier, de bois et d’argile. La cuisson va durer près de 24 h en montant en température par pallier, pour atteindre plus de 900 ºC», détaille la professeure. Une technique utilisée encore aujourd’hui en Afrique, mais pas vraiment à l’école: «Quand nous faisons de la céramique en classe, on utilise plutôt un four électrique, c’est moins salissant!», plaisante-t-elle.

Les élèves ont très rapidement été emballés par ce projet et satisfaits de pouvoir venir en aide à une bonne cause: « Ils sont venus à l’école même si c’était congé pour eux! Et nous avons eu un très bon retour sur le travail effectué avec les premières et deuxièmes primaires», se réjouit Isabelle de l’Escaille.

En parallèle de ce défi artistique, une balade à vélo ou pédestre ainsi qu’un circuit VTT de 45 km étaient proposés. «Cela permet d’égayer la journée et de rallier l’autre site de l’école où des artistes, anciens élèves, exposent leurs œuvres», ajoute Vincent Snappe, le sous-directeur de l’école. 120 personnes ont pris part à ces balades, remplissant ainsi l’objectif de 100 participants que l’école s’était fixé.

En ce qui concerne les ventes, elles permettront de reverser entre 1200 et 1500 euros à «Viva for Life». Ce montant s’ajoutera aux sommes récoltées par les défis des autres écoles provinciales de Nivelles, Tubize, Wavre et Court-Saint-Etienne. Enfin une soirée de gala, organisée pour la première fois au Domaine provincial d’Hélécine le 24 novembre sera l’apothéose de ce «BW for Life». «C’est une belle façon de saluer, dans un cadre prestigieux à la hauteur de l’événement, le talent et la générosité des Brabançons wallons qui ont relevé avec panache de très nombreux défis », souligne Mathieu Michel, Président du Collège provincial.

Candice Denis - équipe de rédaction

Autres actualités à Jodoigne

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Jodoigne