Ixelles - Les riverains Tenbosch se mobilisent contre un méga-projet immobilier

C’est par les traditionnelles affichettes rouges annonçant une enquête publique que les riverains des rues Washington, Hector Denis et de l’Abbaye ont appris le projet de réhabilitation du couvent désaffecté des jésuites, proche du parc Tenbosch. Un projet initié par un groupe de promoteurs brugeois. « L’avis ne donnait que quelques renseignements et on ne disposait que de deux semaines pour consulter les plans à la commune et réagir », se souviennent des riverains. « Au final, on a découvert ce projet de créer 58 nouveaux appartements, 640 m² de bureau et 72 garages (en 3 sous-sols) répartis sur 4 immeubles distincts et de rénover l’hôtel particulier qui est classé. »

Un projet rejeté en bloc par les riverains. « Il prévoit quatre nouveaux bâtiments de six étages (Rez+6), complètement disproportionnés avec l’hôtel particulier Saint-Ignace, qui auraient des terrasses en intérieur d’îlot allant inévitablement perturber la quiétude des lieux. »

Une bataille, mais pas la guerre

Une menace qui a rapidement mobilisé un petit groupe d’habitants dont le nombre n’a cessé de croître au gré de la connaissance du projet. « On a déposé des flyers dans les boîtes aux lettres invitant à une réunion d’information, on a créé une page Facebook, une adresse mail et lancé une pétition qui a rassemblé plus de 500 signatures en moins d’un mois. »

Des riverains qui étaient plus d’une quarantaine à s’être déplacés lors de la commission de concertation s’étant tenue à la maison communale. Leur souci était notamment d’obtenir un gabarit nettement moindre pour les immeubles prévus.

« Il y a eu une grosse mobilisation des riverains et l’avis de la commune est défavorable au projet », indique Viviane Teitelbaum, récente échevine de l’Urbanisme. « L’avis de la Région est plus mitigé. Quoi qu’il en soit, le promoteur va devoir revenir devant la concertation avec de nouvelles propositions. »

Un premier combat gagné par les riverains. Mais la bataille risque d’être rude vu le prix déboursé par l’investisseur (on parle de plus de 10 millions d’euros) pour acquérir le site.

Infos ?

Facebook : Washington Hector Denis

Julien SEMNINCKX - équipe de rédaction

Autres actualités à Ixelles

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Ixelles