Irchonwelz - Dimitri pratique la balle pelote

Dimitri a 7 ans lorsqu’il pose les pieds sur le terrain de balle pelote. Trop jeune pour vivre une révélation sportive, il se souvient de ces moments familiaux: «J’ai grandi sur les terrains de balle pelote. J’ai été influencé par ma famille. Mes deux frères pratiquent aussi ce sport», explique-t-il.

Cette discipline demande des qualités sportives et une envie d’avancer pour soi et son équipe. «J’ai un bon esprit d’équipe et j’essaie toujours de donner le meilleur de moi-même. Je pratique ce sport six mois sur douze donc cela demande de l’investissement», ajoute-il.

Qu’est-ce que la balle pelote?

Il répond: «Elle est considérée comme une discipline sportive. Il y a une fédération qui régit les différents clubs de notre pays tant au niveau national (1, 2, 3) qu’au niveau régional ou encore de promotion. Les matchs adultes (appelés plus communément «luttes»), se jouent entre deux équipes de 5 joueurs. Une lutte comporte 13 jeux. Ceux-ci sont disputés de manière équivalente au tennis, c’est-à-dire qu’une équipe doit remporter quatre «15» suivant le décompte ci-après «15-30-40» jeu. La notion d’avantages, par contre, n’existe pas: à 40 à 2. L’équipe qui remporte le point a gagné le jeu.»

Autre différence avec le tennis: un rebond qui touche une ligne latérale est considéré comme mauvais.

Les accessoires?

On utilise un gant en cuir muni d’une plaque en plastique pour protéger la paume de la main du joueur. Lorsqu’on livre, on retire ce gant.«La balle, quant à elle, est en plastique sur type caoutchouc et fait 50 mm de diamètre. Pour terminer, il existe deux postes: la frappe et la livrée», souligne ce passionné.

Dimitri joue dans le club national «Royale fraternelle» d’Isières. Un club qui l’a beaucoup aidé à s’améliorer et dans lequel il a le plus évolué dans sa carrière. Il confie: «J’ai connu de très beaux moments dans ce club. Notamment ma montée en nationale 1 en 2011. Je me rappelle aussi du dernier match contre Acoz où je me sentais comme sur un nuage après un superbe contre rechat qui en disait long sur ma performance du jour. On avait alors gagné 13-5».

Depuis six années, Dimitri évolue au plus haut niveau de balle pelote et son club se positionne en 4e place du classement (sur 14 équipes). Une immense fierté pour Dimitri qui nous confie qu’il joue dans la 2e meilleure équipe wallonne. Et si on demande au sportif de nous donner l’envie de découvrir sa discipline, c’est avec enthousiasme qu’il ajoute: «Je vous invite à assister au tournoi mythique de clôture de la ducasse d’Ath! Je parle évidemment du tournoi du 8 de septembre. Il se déroulera à l’esplanade et opposera les 4 meilleures équipes de la fin du championnat. Vous aurez aussi l’occasion de me voir sur le terrain».

Julie Deprez - équipe de rédaction

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Irchonwelz