Incourt - Jacques Brel, invité d’honneur de l’Inc’Rock

Passionné de Brel, Benoît Malevé, l’organisateur de l’Inc’Rock festival voulait faire quelque chose à l’occasion des 40 ans de la mort du chanteur. «J’avais plusieurs idées en tête et en discutant avec Mathieu Michel, président du collège provincial, il est apparu judicieux de faire un événement plus important et de profiter de l’infrastructure du festival», nous a-t-il raconté. Comme il était difficile de placer cet hommage dans une journée de festival, c’est donc la veille de l’Inc’Rock, soit le jeudi 3 mai qu’il aura lieu.

«J’ai alors sondé quelques artistes «amis» de l’Inc’rock, j’ai eu des retours très positifs: tout le monde voulait participer», se souvient Benoît Malevé. Suarez, BJ Scott, Typh Barrow, Alec Mansion, Philippe Anciaux, Francis Lalanne, BaliMurphy, Cédric Gervy, Les Gauff, Boris Motte, Christian Merveille, Mousta Largo sont déjà confirmés.«Ils chanteront seuls, mais aussi en duos, en trios… On attend aussi des moments collectifs qui seront très conviviaux, à l’image de l’Inc’rock », annonce l’organisateur. Chacun pourra s’approprier le répertoire de Brel. «J’ai hâte de voir ce que les Gauff’ font faire, ça risque d’être un grand moment! Marc Pinilla de Suarez n’a jamais chanté les chansons de Brel donc ce sera aussi une première pour lui ».

La soirée se déroulera sous le chapiteau et en configuration assise. Benoît Malevé et Charles Gardier, le patron des Francofolies en assureront la présentation, sous la direction artistique de Grégoire Dune. Marc Ysaye sera également de la partie pour raconter des anecdotes sur le chanteur.

France y présentera ces deux derniers livres: «BREL chanteur» et «BREL auteur».

Une programmation éclectique

Dès le lendemain, changement de style complet avec la première vraie soirée du festival. Comme de tradition, celle-ci est consacrée aux musiques urbaines avec la présence de Ninho, Krisy, Kaaris, L’Or du Commun, Isha, Josman, La Smala ainsi que le Reggaebus Soundystem.

Samedi, c’est «le Petit Prince de la musique belge», Loïc Nottet qui devrait ameuter les foules. Il partagera la scène avec Dj Daddy K, Todiefor et Willy William.«Ce sera la première fois en Belgique pour Willy William », nous précise Benoît Malevé. «Si ce nom ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà entendu ses tubes Ego et Mi Gente à la radio», nous assure-t-il. À côté de cette programmation plus «mainstream», l’Inc’rock accueillera pour la première fois une véritable scène électro. «Dès 21 h le samedi, le chapiteau sera consacré à la drum & Bass et au Harstyle avec Dr Peacock et Murdock».

Comme l’an dernier, des groupes covers compléteront l’affiche de cette deuxième journée. Un excellent moyen de profiter de la musique de Muse, Supertramp et AC/DC a petits prix.

Enfin, dimanche sera le jour le plus famillial avec Balimurphy, David Leo, Isolde et Léa Paci. Pour mettre l’ambiance, le festival incourtois pourra compter sur la présence de Magic System, Ambiance 80 (avec Raft, Jean-Pierre Mader, Philippe Lafontaine et Alec Mansion), Arno et Les Gauff’.

Tarifs: Soirée Brel: 26,50€ pour les places assises – 21,5€ pour les places debout.

Un package VIP comprenant un siège réservé, un repas gastronomique dans un espace privatisé et 10€ de tickets boissons est également prévu pour 75€.

31€ pour un jour, 51€ pour deux jours, 61€ pour le pass 3 jours. 6€ pour les moins de 12 ans

Réservations:

www.incrock.be

Candice Denis - équipe de rédaction

Autres actualités à Incourt

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Incourt