Incourt - Ces Incourtois qui font vivre leur commune

Il y avait du monde en ce dimanche de janvier à la salle communale de Piétrebais. Ils étaient tous réunis là pour la cérémonie de remise des vœux des autorités communales, mais aussi pour l’attribution des mérites aux habitants qui se sont illustrés dans leur discipline respective en 2017.

«C’est important de mettre à l’honneur ces personnes, car ce sont elles qui font rayonner et vivre notre commune», nous a expliqué Léon Walry, le Bourgmestre d’Incourt. «Cela permet de créer de la convivialité et c’est un élément très important pour nous à Incourt». Ainsi, 26 habitants ont donc été appelés à tour de rôle par le Bourgmestre pour recevoir leur prix.

Les parents

Ce sont d’abord les anciens présidents de l’association des Parents d’élèves des écoles d’Incourt (APEI) qui ont mis à l’honneur: Philippe Degroot, Thierry Nuytten, Pierre Mathy, Françoise Burnay, Yves Jacob, Ingrid Mariaul-Doyen, Sophie Parisse, Marjorie D’Heur, Jean-François Desoille, Florence Antinori, Magali Siroul et Marie Langhendries. «L’école, c’est la base de tout », a rappelé Léon Walry dans son discours. Il a également souligné le travail remarquable effectué par l’association: «Ils parviennent à amener une ambiance et un peu d’argent pour l’organisation d’activités à l’école. Quand on sait que la fancy-fair accueille 800 personnes, il y a de quoi être émerveillé!»

Le brasseur et le laitier

En guise de cadeaux, ils ont reçu des bouteilles de «Cubus», la bière locale brassée par un autre méritant, Patrick Watteyne. « Patrick brasse sa bière chez lui, à Sart-Risbart, de manière artisanale. Et c’est génial d’avoir une bière du village! », a commenté le Bourgmestre.

L’ancien laitier, le dernier à avoir été en activité en Brabant wallon, a lui aussi reçu les honneurs. José Verhoeven a d’abord travaillé avec son papa avant de reprendre sa suite il y a une trentaine d’années.

Arts, sports et sciences

Les Arts étaient bien représentés dans cette sélection avec le metteur en scène, comédien et marionnettiste, Jérôme Poncin. Membre du Théâtre des 4 Mains de Beauvechain, il a été élu coup de cœur de la presse pour sa pièce «La guerre des buissons». Quant à la chanson, trois incourtois la représentaient: Claude Mercier, connu sous le nom de Buddy Brent et ses groupes de rock belges dans les années 60 à 80, Benjamin Tordoir du duo pour enfants «Carabistouilles», ainsi que Giovanna Léo qui fait chanter les enfants de la commune.

Incourt compte de nombreux joggeurs et cela se ressent dans les mérites puisque les exploits sportifs de cinq marathoniens du collectif «Je cours pour Incourt» (Vinciane Stockmans, Jean-Jacques Quintin, Thibaut Page, Jean-Louis Migeal et Charles Perniaux) ont été récompensé ainsi que ceux de Thérèse Sprangers et Ingrid Mariaul-Doyen qui ont pris part au 100 km d’Oxfam.

Enfin, la science n’a pas été oubliée puisqu’une chercheuse de l’institut de Duve de l’UCL et maitre de recherche FNRS habite l’entité. Annabelle Decottignies a reçu, cette année, un mérite wallon pour ses recherches sur l’éternelle jeunesse des cellules cancéreuses. La statuette d’Incourt s’ajoute désormais à ce trophée.

Candice Denis - équipe de rédaction

Autres actualités à Incourt

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Incourt