Huy - Après 15 ans, la renaissance du portail

Dans la cour arrière du musée, situé rue Vankeerberghen, Rudy, ouvrier de l’entreprise Liégeois, s’applique à fignoler la taille d’une pierre de près d’une tonne. Ce mercredi, avec son collègue Didier, ils doivent entamer un puzzle délicat: réassembler ces pierres sur le cintre du portail de l’entrée du musée.

Cela fait plus de quinze ans que ce portail est caché à la vue des Hutois. L’édifice, bâti en 1658, était dangereux et avait dû être étançonné: «La clé de voûte sortait de l’ouvrage, précise l’échevin des travaux Éric Dosogne. En matière de stabilité, on ne prend pas de risque, il avait donc été décidé d’étançonner l’ensemble.» Pour masquer le dispositif, des panneaux de bois avaient été installés autour.

Après plus de treize ans d’attente, en octobre 2015, la rénovation a enfin été lancée. Un budget de 252.337 euros (subsidié à hauteur de 60% par la Région wallonne, 30% par la Ville et 10% par la Province) a été débloqué pour lancer le chantier.

La première phase a consisté à rénover le long mur qui entoure l’arrière de l’édifice. Petit détail: les anneaux de métal qui servaient à accrocher les chevaux au siècle passé ont été conservés. «C’est un témoignage du petit patrimoine de la Ville de Huy, cela nous semblait important de le préserver», relève l’échevin des travaux.

Il a ensuite fallu s’attaquer à la rénovation des pierres proprement dites. Et là, mauvaise surprise: elles étaient en plus mauvais état que prévu. «Nous espérions en récupérer davantage, mais certaines étaient beaucoup trop abîmées» confirme le directeur des travaux, Charles Fauville.

Impossible également de replacer les pierres comme à l’origine, vu l’état et le poids des pierres, l’ouvrage n’aurait pas été assez solide. Il a donc été décidé de placer une poutre en béton à l’intérieur du portail pour renforcer l’arc. Les demi-pierres de parement seront accrochées à cette poutre. Vu de l’extérieur, l’astuce sera invisible.

La première pierre sera donc accrochée de cette façon avec l’aide d’un camion-grue. Un travail qui demande minutie et patience. «Il faut parfois plus d’une heure pour ajuster convenablement une pierre», affirme Didier.

Difficile dès lors de fixer une date précise pour la date de fin de chantier: «Nous espérons qu’il sera terminé pour le mois de septembre, mais la date reste aléatoire» conclut Éric Dosogne.

Outre le portail, l’escalier d’entrée devra aussi être replacé et restauré.

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Huy

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Huy