Huy - Près de 8.000 personnes dans le Mur

Malgré les prévisions météo peu réjouissantes, ils étaient nombreux, ce mercredi, à s’agglutiner le long des barrières de sécurité et à se masser dans la plaine de la Sarte et ce, dès le matin. La police estime qu’ils étaient entre 7.000 et 8.000 (rien que dans le Mur) à avoir fait le déplacement. «C’est un peu moins que l’an passé mais en 2016, la Flèche avait lieu pendant les vacances et il faisait très chaud. Aujourd’hui, les gens ont peut-être eu peur qu’il fasse mauvais et puis le forfait de Philippe Gilbert a sans doute joué», avance le commissaire Patrick Jaumotte, en charge du service d’ordre. De fait, dans le Mur, il y avait moins de calicots et de banderoles exhibées. Mais l’ambiance était néanmoins au rendez-vous. Les assidus avaient évidemment un favori mais beaucoup avouaient venir spécialement pour cette ambiance bon enfant et survoltée au moment du passage des coureurs. Les bières étaient alors déposées momentanément et les barrières résonnaient des coups donnés à l’unisson par des centaines de mains.

Serdar Isik en faisait partie. Ce Turc de 40 ans s’est déplacé avec sa petite amie Özlem Yetis (39 ans) pour observer diverses courses cyclistes parmi lesquelles Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège ou encore… la Flèche Wallonne. «Nous sommes tous deux passionnés de vélo», dit-il. «Il fait plutôt froid ici, mais la course est incroyable.»

L.M. - équipe de rédaction

Autres actualités à Huy

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Huy