Houyet - Château de Noisy: c’est reparti pour la démolition

Pendant de longues semaines, les grues ont déserté la propriété de Noisy, à Celles (Houyet), laissant le château sans sa toiture mais toujours debout.

Mais aujourd’hui, les engins de la société Castagnetti sont de retour et la démolition a repris son cours. En effet, sur de nombreuses photos prises par des défenseurs du château et postées sur les réseaux sociaux, on peut constater que les travaux ont bien repris. La façade du côté droit vient d’être démolie. Plusieurs saignées ont aussi été effectuées dans les différentes façades du château.

Pour rappel, la destruction de ce lieu magique a débuté durant l’automne 2016. Une partie importante du château avait déjà été détruite, dont les tourelles. Mais très vite, le chantier a été suspendu.

La raison: les amoureux du château avaient tout tenté pour sauver leur patrimoine en introduisant un recours en annulation et une demande de suspension de permis au Conseil d’État. Ils évoquaient plusieurs irrégularités dans le permis. Mais le recours non suspensif introduit au Conseil d’État par deux riveraines n’a finalement pas abouti. Le permis de démolition reste donc valable.

2.000 euros dans la cagnotte

Un nouvel espoir de sauvetage est ensuite arrivé grâce à la proposition de la société Castagnetti, en charge de la démolition et devenue propriétaire des pierres du château. Elle avait suggéré aux amoureux de Noisy de racheter les pièces. Une cagnotte participative a été lancée afin de récolter… 4.850.000 d’euros HTVA. Mais l’argent obtenu n’est évidemment pas suffisant. Dans la cagnotte, il n’y a environ 2.000 euros…

En avril dernier, le directeur de la société Castagnetti a annoncé qu’il devait à présent remplir ses obligations vis-à-vis du propriétaire du château et reprendre rapidement la destruction de la bâtisse. Il n’avait pas donné de date précise. Voilà chose faite.

S.D. - équipe de rédaction

Autres actualités à Houyet

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Houyet