Horrues - Détente et apprentissage

Peut-on réellement cultiver ses légumes et faire pousser ses plantes sans aucune intervention chimique ou humaine et que cela donne quelque chose de joli et efficace? C’est en tous les cas le défi que se sont lancés Aurélien Dedoncker, professeur de dessin, et Michel Legrand, biochimiste, en créant l’ASBL «Square Chêne-Tampon».

«Nous avons eu l’occasion de récupérer cette petite maison de campagne, ancienne propriété des grands-parents de Michel», explique Aurélien. «En quittant Bruxelles, nous avons rapidement eu l’envie d’exploiter notre terrain d’un hectare pour y créer un grand jardin naturel, avec des animaux à partager avec le public. Depuis cinq ans, maintenant nous construisons pas à pas cet espace.»

En effet, si l’objectif pédagogique était déjà présent dans un coin de leur esprit, Aurélien et Michel ont préféré développer seul leur terrain, en laissant la nature faire son travail à son rythme. «Nous sommes sensibles dès le départ à l’importance de respecter la nature. Nous nous sommes donc lancé un défi, de tout faire nous-même, avant d’ouvrir le jardin au public, afin de leur transmettre notre philosophie et notre apprentissage.»

En termes d’apprentissage, les deux porteurs du projet ont en effet poussé la permaculture dans ses moindres retranchements. «Nous n’utilisons bien sûr pas de produits chimiques, mais au-delà de cela, nous n’intervenons quasiment pas. La nature se développe et nos productions sont très bonnes. Nous n’arrosons pas par exemple. Nous plaçons de la paille, nous retirons quelques mauvaises herbes que nous replaçons immédiatement à la base de la plante pour servir de compost naturel. Avec cette couche «alimentaire», la terre reste humide et nos plantes n’ont pas besoin d’eau malgré la chaleur.»

Stages et jardin ouvert

Toutes ces petites astuces, les deux comparses les transmettrons bientôt au public. «Nous avons déjà organisé quelques stages d’une journée avec l’une ou l’autre personne.

Notamment une maison de jeunes qui est venue camper pendant une journée dans le jardin. Nous allons essayer de systématiser cela, en offrant toutes sortes de formules a priori pour les 16 ans et plus. Les groupes ne seront pas grands. Le but est de favoriser la qualité plutôt que la quantité.»

Au-delà des formations, le «Square Chêne-Tampon» a également une vocation de «jardin ouvert». «Nous avons créé toutes sortes de sentiers pour que les gens puissent venir se promener ou se détendre. La première de ces grandes journées ouvertes au public avait lieu à l’occasion du Week-end Wallonie Bienvenue. Nous avons eu près de 500 personnes.»

Pour découvrir par vous-même le travail de Michel et Aurélien, sachez que tout au long de l’été, des week-ends jardin ouvert seront organisés. Le prochain aura lieu les 10 et 11 juin. L’entrée sera de 3€ et les enfants et ados de moins de 15 ans pourront rentrer gratuitement.

NG - équipe de rédaction

Autres actualités à Horrues

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Horrues