Herve - Cinq Herviens ont été fêtés comme Citoyens d’honneur

Jean-Philippe Darcis est, faut-il encore le préciser, l’ambassadeur du Chocolat belge, mais il est surtout Hervien de cœur et d’âme même si c’est à Verviers qu’en 1996 il aménage ses laboratoires et lance son premier salon de dégustation. Il n’a que 25 ans et depuis, le succès étant au rendez-vous, les enseignes s’ajoutent en Belgique et à l’étranger. Multimédaillé en pâtisserie, glace et chocolat, il est toujours à la recherche d’innovations sur le goût ou sur la présentation des produits et n’hésite pas à allier les saveurs locales aux subtils arômes exotiques. Jean-Marc Monseur a rappelé quelques dates, comme 2006 et la production des fameux macarons, et 2016, ouverture de la chocolaterie et du musée du chocolat. Dans ses remerciements, J-Philippe Darcis a prouvé qu’il était bien Hervien en citant les endroits où il a habité et se félicite d’employer le lait du Pays de Herve que nous devons être fiers de posséder.

Prenant la suite, Marianne Dalem a présenté le Docteur Philippe Devos , médecin-anesthésiste et chef de service des soins intensifs du CHC de Liège, veut améliorer l’accompagnement des familles des patients en réanimation. Pour y arriver, il choisit de centrer son service non plus sur le corps médical, mais sur la famille des patients. Un exemple: le service des soins intensifs du CHC est à ce jour un des rares services de soins intensifs de plus de 12 lits à avoir élargi ses heures de visite. De plus, il organise des réunions hebdomadaires interdisciplinaires pour faire le point avec les familles. Un fameux progrès! Bollandois d’adoption, il concilie vie professionnelle et vie de famille afin de trouver un équilibre de vie. Monsieur Devos se félicite d’avoir quitté Liège pour Bolland, où il a été très bien accueilli et remercie la ville de lui avoir « remis les pieds sur terre ».

Troisième personnalité, petite mais pleine d’énergie, Madame Madeleine Hanssen est la dernière productrice de Herve au lait cru et littéralement passionnée par son métier d’agricultrice. Elle est d’ailleurs intarissable quand elle en parle (NDLR). En produisant son fromage, labellisé AOP (Appellation d’Origine Protégée) depuis plus de 20 ans, elle veut perpétuer son engagement envers la tradition en relevant le défi de conserver la qualité et les saveurs d’autrefois en s’adaptant aux exigences de sécurité actuelles. Preuve de cet engagement, elle a reçu en 2015 le prix de «Résistance Fromagère» décerné par Slow Food. Quand on parle de tradition, il est bon de rappeler qu’il y a quelques dizaines d’années, le Herve était produit dans plus de 500 petites fermes et, le plus souvent, par les femmes de la maison. Maintenant, Madeleine reste seule, aidée toutefois par ses filles et son frère, à produire et vendre son «Herve du Vieux Moulin».

C’est au tour d’Eric Jérome, Président du CPAS, de présenter et de citer les nombreuses fonctions et les distinctions dont a été gratifié le Docteur Gustave Moonen de Charneux. Neurologue de renom, il a été Doyen de la Faculté de médecine du CHU de Liège jusqu’en 2012. Charismatique et humaniste, c’est un penseur de tous les instants. En 2009, il a créé à l’ULg le GIGA-Neurosciences, un centre de recherche sur les bases cellulaires et moléculaires de développement et sur la fonction des systèmes nerveux central et périphérique qui impactent ainsi les maladies telles que l’épilepsie, Parkinson et Alzheimer, l’autisme, la dépression, la surdité, l’orientation sexuelle et les troubles de l’identité sexuelle. Maintenant qu’il est retraité, il apprécie la quiétude de son village de Charneux, où il profite de ses enfants et petits-enfants et des beaux itinéraires de promenade où il marche chaque jour.

Alain Taillard , le dernier candidat présenté par Philippe Dumoulin, est connu de tous les spectateurs des cavalcades herviennes. Car, sur son char chaque fois différent, mais toujours aussi soigné, il y est présent depuis de nombreuses années. Ce sont ses parents qui lui ont inoculé l’amour du carnaval en le conduisant voir les cortèges des environs et, bien sûr, la cavalcade comme tout bon Hervien. Mais Alain a voulu mieux connaître l’ambiance carnavalesque d’ailleurs et s’en est allé voir à Nice, Venise, puis Santa Cruz de Tenerife, avant d’arriver, en 1992, à Rio de Janeiro. Il assiste chaque année en spectateur jusqu’à sa rencontre, en 2001, avec le destaque Nabil Samir Habib. Tout s’enchaîne alors jusqu’à ce que, par un coup de téléphone, ce dernier lui offre de le remplacer, faisant ainsi de notre Hervien l’un des très rares Européens à parader au sommet du char le plus important de la plus grande école de Samba de Rio. Alain Taillard, ex-employé de la SNCB, est reconnu comme le spécialiste et l’ambassadeur du Carnaval de Rio en Belgique, voire en Europe. Comme il veut nous faire partager sa passion, il monte des expositions hautes en couleurs et vous avez sans doute visité celle organisée au printemps dernier dans l’ancienne chapelle du Centre administratif hervien. Vous y aurez vu des costumes, dont il en a porté plusieurs, et la reconstitution d’un atelier où ils sont réalisés.

Après la photo traditionnelle, la petite cérémonie s’est terminée par le tout aussi traditionnel verre de l’amitié!

F.BOVY - équipe de rédaction

Autres actualités à Herve

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Herve