Héron - «Une régie autonome communale verra le jour»

- En octobre dernier, la Maison des jeunes a déménagé à Waret-l’Evêque. Une structure dont vous êtes le président, et qui vous tient à cœur.

«Je voulais redynamiser cette maison. À mon arrivée, j’ai engagé un coordinateur et deux animateurs, chacun d’entre eux dispose d’un diplôme. Ces personnes organisent de plus en plus d’ateliers. Les jeunes reviennent, ils sont 80 à 100 à graviter autour de cette maison.»

- Quels sont vos projets dans ce domaine?

«Je compte rafraîchir l’antenne de Couthuin, et proposer encore davantage d’activités.»

- Concernant les écoles communales, des nouveautés sont-elles prévues?

«Pour l’école de Surlemez, je viens de faire un appel à projets pour y installer de nouveaux sanitaires et isoler les classes. Une nouvelle classe maternelle est également prévue. «

«L’école de Waret est aussi en plein travaux. D’ici la rentrée, j’espère y mettre en place un nouveau réfectoire, de nouveaux sanitaires mais également améliorer la circulation des élèves dans l’établissement. Pour ce faire, il y aura notamment une nouvelle entrée.»

«L’école du Centre, créée en 2012, est récente et n’est pas concernée pour l’instant.»

- Combien de gens fréquentent le hall omnisports?

«Environ 1.000 personnes passent par le hall chaque semaine. C’est à peu près le double qu’en 2012. Le badminton fonctionne particulièrement bien. On tire notre épingle du jeu en proposant des prix très démocratiques.»

- Un dossier est-il en cours dans ce domaine?

«Une régie communale autonome est en train d’être créé. Elle permettra de gérer le hall omnisports, les salles communales ou encore le Moulin de Ferrières. Les avantages: nous pourrons récupérer la TVA, mais également chercher plus de subsides. Un pôle des sports, avec un terrain de tennis et une plaine de jeux, est également au programme, mais c’est au stade de projet. Nous doublerons la capacité du parking pour passer à 34 places.»

- La Maison Communale d’Accueil de l’Enfance va devenir une crèche. Une autre crèche, privée, est également prévue avec le projet Abbeyfield.

«La première crèche ouvrira ses portes le 1er janvier 2018. Il y a déjà 20 places réservées sur les 36 qui seront disponibles! Peu de temps après, la crèche de la maison Abbeyfield, qui proposera une vingtaine de places, sera également fonctionnelle.»

LM - équipe de rédaction

Autres actualités à Héron

Articles les plus populaires

Les promotions autour de Héron